Connectons nos programmes

Projet pilote d’offre de dépistage rapide et anonyme du VIH au point de service en prison 

Département de santé de la Région de Halton, Complexe correctionnel Maplehurst, Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l’Ontario, Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario, Centre Vanier pour les femmes
Région de Halton, Ontario
2014

Leçons tirées

  1. Développer des relations solides entre les employés de la prison et de la santé publique. Ce projet pilote a été une réussite, grâce à une planification minutieuse aux paliers provincial et régional.
  2. Utiliser le cadre institutionnel existant. Le projet pilote s’est intégré dans le cadre de vie institutionnelle déjà établie, plutôt que de modifier des processus existants. Cela a éliminé le besoin de développer de nouvelles procédures dont l’approbation et la mise en œuvre auraient pu exiger du temps.
  3. Recruter des responsables du dépistage qui offriront une expérience positive aux détenus. Il était essentiel que les deux responsables du dépistage soient familiarisés avec l’établissement et capables d’offrir aux détenus des services de dépistage conviviaux et exempts de préjugés. Le bouche-à-oreille dans un milieu clos comme une prison est une façon efficace de recruter des clients potentiels. Si un détenu avait eu une mauvaise expérience de dépistage, il est peu probable que d’autres détenus auraient utilisé le service.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.