Connectons nos programmes

Projet pilote d’offre de dépistage rapide et anonyme du VIH au point de service en prison 

Département de santé de la Région de Halton, Complexe correctionnel Maplehurst, Ministère de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels de l’Ontario, Ministère de la Santé et des Soins de Longue Durée de l'Ontario, Centre Vanier pour les femmes
Région de Halton, Ontario
2014

Défis

  1. Horaire. L’adaptation à l’horaire de la prison était une difficulté. La période propice au dépistage (heures de visite) était courte. De plus, les responsables du dépistage devaient parfois attendre jusqu’à 45 minutes avant que les détenus soient escortés à la salle de dépistage. Certains rendez-vous ont été manqués pour cause de mise en liberté, de comparution en cour ou de transfert de dernière minute.
  2. Espace. Les responsables du dépistage n’avaient pas d’espace dédié pour offrir le dépistage du VIH à Maplehurst. À neuf reprises au cours du projet pilote, aucune salle n’était libre pour le dépistage et la clinique a dû être annulée.
  3. Faible taux de dépistage au Centre Vanier. Les taux de dépistage au Centre Vanier ont été faibles. Des analyses supplémentaires seront requises pour comprendre pourquoi, mais ce pourrait être parce que les détenues de Vanier ont un accès plus rapide à des soins de santé, ou qu’elles ont déjà été jointes par des initiatives de dépistage.