Connectons nos programmes

Service de consommation supervisée keepSIX 

South Riverdale Community Health Centre

2019

Raison d'être du programme

Plus de 9 000 personnes sont décédées de surdoses accidentelles au Canada depuis janvier 2016, dont 2 000 durant la première moitié de 2018 seulement, selon l’Agence de la santé publique du Canada. Dans sa communauté, l’équipe du SRCHC a constaté une augmentation du nombre de surdoses et de décès par surdose au cours des dernières années. Lors d’une étude menée en 2014, le SRCHC a trouvé qu’un client sur 10 de son programme de réduction des méfaits avait fait une surdose au cours des six mois précédents. En 2017, le centre a distribué plus de 5 000 trousses de naloxone.

Des données probantes canadiennes et internationales révèlent que les SCS sauvent des vies et améliorent la santé. La recherche indique également que les SCS sont rentables et ne font pas augmenter la consommation de drogues ou la criminalité dans le voisinage.

Le SRCHC a préparé le lancement d’un SCS et sollicité l’apport de plusieurs intervenants pendant de nombreuses années. Cela a consisté en des consultations auprès du personnel, du conseil d’administration, de personnes qui utilisaient des drogues, d’utilisateurs potentiels du service et d’organismes partenaires. Le SRCHC a également tenu de nombreuses consultations locales auprès des résidants, des commerces, des écoles et d’autres groupes communautaires dont la majorité a reconnu les bienfaits d’un SCS. Un comité de liaison communautaire représentant un large éventail de parties concernées a été créé pour assurer une communication et participation continues avec la communauté locale. keepSIX compte également un comité consultatif communautaire composé d’utilisateurs du service keepSIX et d’autres membres de la communauté qui utilisent des drogues.

En 2016, le Conseil municipal de Toronto a donné le feu vert à trois organismes afin qu’ils ajoutent des installations de SCS permanentes à leurs services de réduction des méfaits existants. Le service du SRCHC a ouvert ses portes le 27 novembre 2018 après la soumission d’une demande et l’obtention de l’autorisation de Santé Canada pour exploiter le service en vertu d’une exemption prévue dans la Loi réglementant certaines drogues et autres substances.