Connectons nos programmes

L’Un fait la force : la visualisation de l’épidémiologie du VIH 

CATIE
National
2010

Raison d'être du programme

Les répercussions du VIH peuvent être difficiles à saisir et même intimider certaines personnes, cependant les statistiques représentent un élément important de toute tentative pour mesurer et comprendre l’impact du virus. Lors de la conception des programmes de prévention du VIH, par exemple, il est important de connaître l’incidence du VIH pour savoir vers où se dirige l’épidémie. Par contre, pour les soins, le traitement et le soutien aux personnes vivant avec le VIH, il est important de connaître la prévalence du VIH pour comprendre qui nécessite des services ainsi que quels types de services sont nécessaires et en quelle quantité. Un défi persistant pour les éducateurs du VIH/sida depuis le début de l’épidémie est bien de trouver des façons intéressantes et éloquentes de faire comprendre et de présenter les chiffres illustrant le VIH.

L’Un fait la force s’est inspiré de l’exposition « Of All The People In All The World » qui a été présentée partout au monde par Stan’s Café, une compagnie théâtrale de la Grande-Bretagne. Ces expositions se servent de grains de riz pour représenter les populations de villes, de pays et de continents, ainsi que le nombre de personnes nées chaque jour, le nombre de personnes décédées chaque jour, le nombre de décès durant l’holocauste et bien plus.

Voici comment Stan’s Café décrit son propre projet : « L’exposition se sert de grains de riz pour donner vie de manière surprenante et convaincante à des statistiques en tant que telles abstraites. » Lors d’une exposition dans un stade à Stuttgart, en Allemagne, Stan’s Café a utilisé 104 tonnes de riz pour représenter la population du monde entier.

Exploitant ce concept pour illustrer les statistiques à l’aide de grains de riz et le principe qu’un grain de riz équivaut à une personne, CATIE a commencé à compter et peser du riz pour créer une image visuelle du VIH au Canada en novembre 2009 lors de la Conférence de recherche du Réseau ontarien de traitement du VIH. L’immense intérêt qu’a inspiré cette présentation allié à la rétroaction positive ont encouragé CATIE à l’offrir dans d’autres contextes.