Connectons nos programmes

Le programme d’éducation, de sensibilisation et de marketing social ethnoculturels lié à l’hépatite C 

CATIE
Ontario
2015

Leçons tirées

  • L’appropriation du processus par la communauté aide à créer des ressources appropriées qui tiennent compte de la dimension culturelle.
  • Le fait de travailler avec des groupes confessionnels et religieux aide à élargir la portée du programme dans la communauté.
  • Des séances séparées pour les hommes et les femmes peuvent faciliter le transfert de connaissances, surtout chez les femmes.
  • Il n’y a pas de façon unique de comprendre la stigmatisation; elle varie d’un contexte culturel à l’autre.
  • Des partenariats pertinents, l’engagement communautaire et un grand intérêt envers la sensibilisation à l’hépatite C au sein des communautés d’immigrants et de nouveaux arrivants contribuent à élargir la portée du programme et au succès de ce dernier.
  • La forte demande à l’égard des ressources imprimées et en ligne du programme souligne le besoin d’avoir plus d’initiatives et d’information multilingues sur la santé.
  • Des campagnes de sensibilisation ciblées sont importantes pour les communautés d’immigrants et de nouveaux arrivants qui ne reçoivent pas beaucoup de messages sur la promotion de la santé et la prévention.
  • L’information sur la santé sexuelle et l’utilisation de drogues est incluse dans le curriculum des ateliers du programme et dans les ressources après lecture critique par la communauté malgré la stigmatisation qui existe autour de ces sujets. Cela signifie que CATIE a trouvé un moyen acceptable d’aborder ces sujets.
  • Le programme d’animation s’est avéré une merveilleuse occasion pour les nouveaux arrivants et les immigrants provenant d’horizons communautaires ou professionnels semblables de se réseauter en fonction de leurs titres de compétence et de leur recherche d’emploi.