Connectons nos programmes

Le programme d’éducation, de sensibilisation et de marketing social ethnoculturels lié à l’hépatite C 

CATIE
Ontario
2015

En quoi consiste le programme?

Le programme d’éducation, de sensibilisation et de marketing social ethnoculturels lié à l’hépatite C de CATIE s’adresse aux immigrants et aux nouveaux arrivants en Ontario. Il est offert à quatre communautés (chinoise, pakistanaise, pendjabi et philippine) et dans quatre langues (chinois simplifié, ourdou, pendjabi et tagalog). L’objectif immédiat est d’augmenter les connaissances sur l’hépatite C et sensibiliser le public au virus; augmenter le dépistage chez les immigrants et les nouveaux arrivants en Ontario. L’objectif à long terme est de renforcer les capacités de lutte contre l’hépatite C des communautés d’immigrants et de nouveaux arrivants.

Ce programme a débuté en 2010 comme un projet pilote de quatre ans financé par les programmes de lutte contre le sida et l’hépatite C du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario. Grâce à un financement provincial, il est devenu un programme permanent en 2014. L’Agence de la santé publique du Canada fournit un financement pour l’impression et la distribution de ressources qui seront utilisées à l’extérieur de l’Ontario.

Le programme aborde les besoins en information des immigrants et des nouveaux arrivants. Dans les quatre premières années du programme, CATIE a élaboré et mis en œuvre une stratégie à échelons multiples dans quatre communautés en Ontario : chinoise, pakistanaise, pendjabi et philippine. La stratégie englobe trois grands domaines de travail interreliés :

  1. Éducation et sensibilisation
  2. Élaboration et distribution de ressources éducatives multilingues
  3. Campagnes médiatiques

Le programme s’appuie sur une approche de développement communautaire qui comprend une participation communautaire pertinente; l’engagement et les partenariats avec des organisations communautaires, religieuses et d’établissement, ainsi qu’un engagement envers l’équité en matière de santé.

Bien que le programme porte principalement sur l’hépatite C, CATIE a adopté une approche plus large à l’égard de la santé des immigrants et des nouveaux arrivants au lieu de se concentrer uniquement sur ce seul problème de santé. Cette approche tient compte des divers facteurs qui affectent la santé globale, y compris les déterminants sociaux de la santé, le stress lié à l’établissement, le niveau de connaissances sur la santé et l’accès aux soins de santé.

Le programme a débuté avec un coordonnateur à temps plein. Une équipe de 16 animateurs bilingues représentant les quatre communautés prioritaires et des conseils consultatifs communautaires se sont avérés essentiels pour guider le programme et réaliser des activités éducatives et de sensibilisation. Un coordonnateur de l’éducation et de la sensibilisation a été embauché dans les trois premières années du programme. Ce poste est devenu un poste à temps plein dans la quatrième année du programme.