Connectons nos programmes

Travail des pairs  

Un examen des données probantes

Principe mis en pratique : Que nous dit la documentation sur l’implication des personnes qui utilisent des drogues dans les programmes de réduction des méfaits? – Une réflexion sur les fonctions que les personnes qui utilisent des drogues assument dans les programmes de réduction des méfaits, les avantages à ce qu’elles y prennent part, ainsi qu’obstacles et facteurs facilitateurs à leur engagement.

Modèles de programmes

Étude de cas

Emploie des personnes ayant une expérience vécue de la consommation de drogues pour fournir du matériel de réduction des méfaits (p. ex., du matériel d’injection et d’inhalation) et d’autres formes de soutien, dans leur lieu de résidence.

Étude de cas

Des pairs sensibilisent les personnes qui consomment des drogues, distribuent du matériel de consommation à moindres risques et les aident à s’y retrouver parmi les services.

Étude de cas

Distribution de matériel de réduction des méfaits dans des collectivités rurales à l’aide de pairs routards, d’une fourgonnette mobile, d’une salle d’un site de réduction des méfaits et de distributeurs automatiques.

Étude de cas

Le programme forme les personnes qui consomment des produits opiacés à reconnaître les signes d’overdose et à intervenir en administrant de la naloxone.