Connectons nos programmes

Community Voice Mail 

Lu’Ma Native Housing Society
Vancouver, Colombie-Britannique
2017

Lu’ma Native Housing Society dirige depuis sept ans un programme de communication couronné de succès du nom de Community Voice Mail (ou CVM pour faire court). CMV est offert par des agences partenaires qui travaillent directement avec des personnes vivant avec le VIH et l’hépatite C — des endroits comme la Positive Living Society et la clinique Pender. Il offre aux gens des numéros de téléphone leur permettant de pouvoir être joints par de potentiels employeurs, d’obtenir un logement stable, de fixer des rendez-vous médicaux ou de communiquer avec des amis et des parents.

Certaines des personnes qui utilisent les services courent le risque de contracter le VIH et l’hépatite C ou vivent déjà avec. Plus de la moitié des participants ont été identifiés l’année dernière comme étant sans emploi et plus d’un tiers sont des Autochtones, et quelques participants ont été victimes de violence domestique, ont fait l’expérience de l’incarcération ou du système de placement familial.

Le programme a vu le jour à Vancouver avec 500 numéros de téléphone, mais au fil des années, il a atteint 1700 numéros. Il y a trois ans, Lu’ma a décidé de lancer ce service extrêmement nécessaire en Prince George et au Calgary, où il existe 500 numéros en usage dans chaque ville.

Deux personnes gèrent CVM à Vancouver, mais aussi 121 agences partenaires tout autour du district régional du grand Vancouver – des lieux tels que des centres communautaires, de santé, de jeunesse, ou encore de logement où les gens peuvent s’inscrire au programme. Avant de se voir attribuer un numéro de téléphone, les clients sont priés de rencontrer des travailleurs sociaux afin de fixer des objectifs. Un travailleur social pourra alors travailler avec l’individu membre afin de l’aider à atteindre ses objectifs personnels.

L’obtention d’un emploi est l’objectif numéro un identifié, mais il s’agit de bien plus que de trouver uniquement un travail. Le service permet de faire sortir les individus de leur isolement tout en leur permettant de subvenir à leurs besoins. De plus, Community Voice Mail lutte contre la stigmatisation liée à la pauvreté. « Lorsqu’un client met le numéro de téléphone de son abri ou de sa maison de transition sur son curriculum vitae ou sur sa demande de logement, ce potentiel employeur ou propriétaire raccroche aussitôt qu’il appelle pour annoncer ce qui aurait pu être une bonne nouvelle », affirme James Foster qui est le gestionnaire des programmes. « La stigmatisation liée à la pauvreté existe réellement et CVM est un moyen de contrer cela. »

CVM diffuse aussi une actualité fun et utile qui est enregistrée et envoyée chaque semaine à tous les membres. Elle informe les membres des activités sociales, des rencontres culturelles, des opportunités éducatives gratuites, des alertes de températures extrêmes ainsi que des alertes de santé permettant aux personnes d’être en sécurité et de se sentir connectées avec leurs communautés.

CVM espère lancer son programme en 2017 au Aboriginal Health and Wellness Centre de Winnipeg.

Pour plus d’informations en lien avec ce programme, veuillez contacter James Foster au 604-876-0811, poste 341 ou bien visitez http://lnhs.ca/community-voice-mail/.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Veuillez remplir un court sondage pour donner votre rétroaction sur CATIE et votre nom pourra être inscrit à un tirage pour gagner une carte-cadeau.