L’autodépistage du VIH

Le dépistage est une partie essentielle de la cascade de soins pour le VIH et peut être une porte d’entrée vers le traitement, la prévention, la réduction des méfaits et d’autres services de soutien. Les personnes vivant avec le VIH doivent avoir reçu un diagnostic pour être arrimées aux services de traitement, de soins et de soutien. Lorsqu’une personne a son diagnostic, un traitement efficace lui permettra de vivre longtemps et en santé, d’avoir des enfants séronégatifs et de ne pas avoir à craindre de transmettre le VIH à ses partenaires sexuels. Les personnes séronégatives qui courent un risque continu de contracter le VIH peuvent être aiguillées vers des services de prévention et autres, au besoin.

On estime que 13 % des personnes vivant avec le VIH au Canada ne sont pas au courant de leur statut. Nous devons trouver des manières d’élargir les occasions de dépistage à toutes les personnes susceptibles de contracter le VIH, notamment celles qui ne sont pas atteintes par les stratégies actuelles. L’autodépistage fournit une nouvelle option et pourrait aider à surmonter certains des obstacles auxquels les gens font face, comme la stigmatisation, les craintes liées à la confidentialité, ou le temps de déplacement et d’attente. Le premier test d’autodépistage du VIH au Canada a été autorisé par Santé Canada en novembre 2020.

Cette page contient des ressources pour aider les prestataires de services de première ligne à mieux connaître l’autodépistage du VIH.

Ressources destinées aux prestataires de services

Renseignements généraux

  • L’autodépistage du VIH ­– Feuillet d’information de CATIE
    Ce feuillet d’information fournit des renseignements sur la manière dont l’autotest fonctionne, la période fenêtre pour ce test, la fiabilité et l’acceptabilité du test, ce qui se passe lorsqu’une personne obtient un résultat positif ou négatif, et le rôle que les prestataires de services peuvent jouer pour soutenir les personnes qui effectuent un autotest.

Ressources destinées aux clients

Ressources pour les programmes

  • Distribution de trousses d’auto-dépistage du VIH par des pairs – Sommaire de données probantes de Connectons nos programmes
    Un programme d’autodépistage du VIH en Ouganda dans le cadre duquel on a formé des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) afin qu’ils distribuent des autotests du VIH dans leurs réseaux sociaux et sexuels. Le programme comprend une formation sur la manière d’utiliser l’autotest du VIH, conseille les gens qui pratiquent le test et dirige les gens ayant obtenu un résultat positif vers le test de confirmation du VIH et les traitements.

Recherche

  • Une étude des CDC trouve que les trousses d’autodépistage du VIH augmentent la fréquence des tests et découvrent des infectionsNouvelles CATIE
    Des chercheurs aux Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis ont mené un essai clinique d’un an auprès de 2 600 hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HARSAH) séronégatifs. Tous les participants avaient accès à du counseling téléphonique et à des ressources en ligne qui indiquaient les endroits où ils pouvaient se faire tester pour le VIH. Les participants ont été répartis au hasard dans deux groupes : le premier avait accès à des trousses d’autodépistage et le deuxième n’y avait pas accès. Les participants ayant reçu les trousses d’autodépistage ont présenté des taux plus élevés de dépistage et deux fois plus de participants de ce groupe ont obtenu un résultat positif au test du VIH.