Joanne Lindsay

Administratrice, régions de l’Ontario et du Nunavut

À titre de chercheure communautaire au laboratoire ESTIMATE de la Dre Ann Burchell, du Centre MAP de solutions de santé urbaine du Unity Health Toronto, Mme Joanne Lindsay concentre ses travaux de recherche et de formation sur l’examen du lien entre le VIH, le VPH et les risques de cancer chez les personnes séropositives, tout en sensibilisant des groupes communautaires à la protection contre les cancers liés au VPH, en particulier le cancer du col de l’utérus, de l’anus et de la bouche. Elle communique à des groupes communautaires de personnes séropositives des façons de se protéger contre les cancers liés au VPH, en explorant des moyens d’accéder à des outils de prévention du VPH et du cancer, à des procédures de dépistage et à des options de traitement précancéreux. Depuis 2012, elle a occupé divers postes de recherche, de formation et de programmation dans le secteur du VIH à Toronto. 

Avant de s’impliquer dans la communauté du VIH, Joanne a occupé des postes de recherche communautaire, de programmation et de défense des intérêts au sein du secteur de formation axé sur la communauté des femmes, avec divers organismes à l’échelle locale, provinciale et nationale qui sont voués à la recherche et à la prestation de programmes d’éducation et de formation pour les femmes immigrantes et réfugiées, de 1987 à 2010.

Joanne est membre communautaire du CCRVSII, le Comité consultatif de la recherche sur le VIH/sida et les ITSS des IRSC. Elle est trésorière de CATIE depuis 2018. Membre du conseil d’administration de Wellesley Central Residences Inc., elle collabore avec un organisme et une équipe bénévole qui cherchent à construire des logements abordables à Toronto pour les personnes vivant avec le VIH, dont des personnes âgées. Elle détient un diplôme de maîtrise en développement communautaire (York) et un diplôme d’études supérieures en recherche et évaluation communautaires (McMaster, École de travail social). Participant à l’équipe de soutien par les pairs Circle of Care de la Fondation PWA de Toronto, elle a lancé un projet de recherche en équipe sur la stigmatisation du VIH dont font l’objet les femmes séropositives qui travaillent en tant que paires ou qui sont soutenues par des paires de leur communauté. 

Pour envoyer un courriel à l’un des membres du conseil d'administration de CATIE, vous n’avez qu’à saisir l’initiale du prénom suivie du nom de famille et de @catie.ca.