La charge virale indétectable et la transmission sexuelle du VIH

Des études ont montré que les personnes séropositives qui reçoivent des soins réguliers, qui suivent un traitement et qui maintiennent une charge virale indétectable ne transmettent pas le VIH à leurs partenaires sexuels.

Voilà une excellente nouvelle!

Comment profiter de cette situation si j’ai le VIH?

Parlez à votre médecin ou autre professionnel de la santé de la charge virale indétectable comme stratégie de prévention. Avant de se fier à cette stratégie, votre charge virale doit être indétectable depuis au moins six mois.

Il est également important que vous preniez votre traitement du VIH en suivant les prescriptions à la lettre et que vous fassiez l’objet d’un suivi régulier qui inclue des tests de la charge virale pour vous assurer qu’elle demeure indétectable.

Si votre charge virale ne devient pas indétectable ou si elle redevient détectable après avoir été indétectable, discutez de vos options avec votre médecin. En attendant que votre charge virale soit indétectable, vous aurez peut-être besoin d’utiliser des stratégies additionnelles pour prévenir la transmission du VIH, tels les condoms.

Le maintien d’une charge virale indétectable peut prévenir la transmission sexuelle du VIH mais n’offre aucune protection contre les autres infections transmissibles sexuellement (ITS). L’usage de condoms réduit le risque de transmission des ITS. Le dépistage et le traitement réguliers des ITS sont bons pour votre santé sexuelle. Parlez à votre médecin du genre de relations sexuelles que vous avez afin que vous puissiez déterminer la fréquence et le genre de tests de dépistage d’ITS qui vous conviennent.

Continuez à lire pour obtenir plus d’information sur la charge virale indétectable.

Que veut dire charge virale indétectable?

On dit que la charge virale est « indétectable » lorsque la quantité de virus dans le sang d’une personne vivant avec le VIH est tellement faible qu’il est impossible de la mesurer.

La charge virale en VIH est la quantité de VIH dans le sang d’une personne vivant avec ce virus. Le traitement du VIH affaiblit la capacité du VIH à faire des copies de lui-même (on appelle cela la réplication). Dans la majorité des cas, lorsqu’une personne ayant le VIH prend son traitement tous les jours en suivant toutes les prescriptions de son médecin, alors la quantité de VIH dans le sang de la plupart des personnes diminue tellement qu’elle ne peut pas être détectée par les tests de la charge virale.

Lorsqu’une personne a une charge virale indétectable, cela ne veut pas dire qu’elle soit guérie du VIH. Le virus est encore présent dans son corps. Si cette personne arrête de prendre son traitement contre le VIH ou si son observance thérapeutique n’est pas bonne (elle ne prend pas ses comprimés tous les jours en suivant les prescriptions de son médecin), le VIH commencera à se répliquer de nouveau et sa charge virale redeviendra détectable.

Pourquoi est-il important d’avoir une charge virale indétectable?

Nous savons maintenant que l’atteinte et le maintien d’une charge virale indétectable sont bons pour la santé des personnes vivant avec le VIH. Les personnes qui commencent le traitement le plus tôt possible après avoir contracté le VIH peuvent vivre longtemps et en bonne santé.

Le fait d’avoir une charge virale indétectable prévient la transmission sexuelle du VIH. Les études révèlent que les personnes vivant avec le VIH qui reçoivent des soins réguliers, qui suivent un traitement et qui ont une charge virale indétectable ne transmettent pas le VIH à leurs partenaires sexuels séronégatifs.

Comment savoir si ma charge virale est encore indétectable?

La seule façon de savoir si votre charge virale demeure indétectable à long terme consiste à passer régulièrement des tests de la charge virale. Votre charge virale devrait être indétectable depuis au moins six mois avant que vous puissiez vous fier à la charge virale indétectable comme stratégie de prévention du VIH.

Lorsqu’une personne commence à suivre un traitement contre le VIH, sa charge virale met habituellement de trois à six mois à devenir indétectable. La plupart des personnes finiront par avoir une charge virale indétectable si elles prennent leur traitement du VIH en suivant les prescriptions de leur médecin à la lettre et si leur combinaison de médicaments est efficace contre leur souche du VIH.

Lorsque votre charge virale est devenue indétectable, il est important de la faire vérifier régulièrement afin de vous assurer qu’elle demeure indétectable. Si votre charge virale redevient détectable, vous pourriez courir le risque de transmettre le VIH. Une charge virale qui reste détectable pourrait également indiquer que votre traitement contre le VIH n’agit plus efficacement. Si votre charge redevient détectable, vous devriez discuter de vos options avec votre médecin.

Il est important de prendre votre traitement contre le VIH tous les jours en suivant les prescriptions à la lettre afin d’atteindre et de maintenir une charge virale indétectable. Si vous avez de la difficulté à suivre fidèlement votre traitement, peu importe la raison, votre traitement pourrait cesser d’agir et votre charge virale pourrait devenir détectable. Cela peut augmenter le risque de transmission du VIH. Parlez à votre médecin si vous avez de la difficulté à suivre fidèlement votre traitement. Un counseling et un soutien pourraient vous être utiles

Qu’en est-il des autres infections transmissibles sexuellement?

Le traitement du VIH et la charge virale indétectable préviennent la transmission du VIH mais n’offrent aucune protection contre les autres infections transmissibles sexuellement (ITS), telles que la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis.

Les condoms peuvent réduire le risque de transmission des ITS. Il existe aussi des vaccins qui préviennent la transmission de certaines ITS, telles que l’hépatite B ou le virus du papillome humain (VPH). Demandez à votre médecin si ces vaccins pourraient vous convenir.

Le dépistage et le traitement réguliers des ITS sont importants pour votre santé sexuelle. Parlez à votre médecin du genre de relations sexuelles que vous avez afin que vous puissiez déterminer la fréquence et le genre de tests de dépistage d’ITS qui vous conviennent.

Comment savons-nous que la charge virale indétectable prévient la transmission sexuelle du VIH?

Les auteurs de deux études importantes sur la charge virale indétectable et la transmission sexuelle du VIH ont publié leurs résultats finaux en 2016.

L’étude HPTN 052 a suivi 1 700 couples hétérosexuels sérodifférents, ce qui veut dire que l’un des partenaires était séropositif alors que l’autre était séronégatif. Ces couples avaient principalement des rapports sexuels vaginaux. Aucune transmission du VIH ne s’est produite entre les partenaires lorsque la personne séropositive suivait un traitement et qu’elle avait une charge virale indétectable.

La deuxième étude portait le nom de PARTNER. Elle a suivi 548 couples hétérosexuels et 340 couples d’hommes gais sérodifférents qui avaient régulièrement des rapports sexuels non protégés pendant que le partenaire séropositif avait une charge virale indétectable. C’est-à-dire que les couples n’ont pas utilisé de condoms, de prophylaxie pré-exposition (PrEP) ou de prophylaxie post-exposition (PPE). Malgré plus de 58 000 actes sexuels anaux et vaginaux, aucune transmission n’a eu lieu entre les partenaires.

Dans les deux études, un faible nombre de partenaires séronégatifs ont contracté le VIH. Soit les infections en question ont eu comme source un partenaire sexuel en dehors du couple, soit elles se sont produites lorsque le partenaire séropositif du couple avait une charge virale détectable.

Tous les participants aux études respectaient des rendez-vous médicaux réguliers pour faire vérifier leur charge virale, se faire tester pour les ITS (et se faire traiter si nécessaire) et recevoir un soutien à l’observance du traitement du VIH et un counseling en matière de prévention.

Ressources

Le test de la charge virale en VIH – Feuillet d'information de CATIE

Trois raisons pour lesquelles CATIE appuie I=I en matière de transmission sexuelle du VIH

Prevention Access Campaign (en anglais seulement)