Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

La cascade du traitement du VIH

Points clés

  • La cascade du traitement reflète les différents services dont une personne vivant avec le VIH a besoin pour connaître les meilleurs résultats possibles sur le plan de la santé.
  • La cascade du traitement comprend les étapes successives par lesquelles une personne séropositive doit passer pour en arriver à avoir une charge virale indétectable.

La cascade du traitement reflète les différents services dont une personne vivant avec le VIH a besoin pour connaître les meilleurs résultats possibles sur le plan de la santé, y compris le dépistage et le diagnostic du VIH, l’arrimage aux soins médicaux appropriés (et à d’autres services de santé), le soutien durant les soins, l’accès au traitement antirétroviral si et quand la personne est prête, et le soutien durant le traitement. Bien que l’implication dans la cascade puisse comporter le bienfait additionnel de réduire la transmission du VIH, elle n’inclut pas de services destinés aux personnes séronégatives; ces derniers constituent une autre composante du cadre d’approches intégrées.

La cascade du traitement du VIH est en train de se révéler un outil pratique pour évaluer la prestation de services de santé intégrés aux personnes vivant avec le VIH. Elle comprend les étapes successives nécessaires à l’obtention d’une charge virale indétectable en VIH. La recherche montre que les personnes séropositives ayant une charge virale indétectable sont plus susceptibles de vivre longtemps en bonne santé et moins susceptibles de transmettre le VIH. En partant du nombre total de personnes vivant avec le VIH dans une région spécifique (diagnostiquées et non diagnostiquées), les indices successifs de l’implication dans les différentes étapes de la cascade du traitement du VIH sont les suivants :

  • nombre total de personnes vivant avec le VIH
  • nombre de personnes ayant reçu un diagnostic de VIH
  • nombre de personnes dirigées vers un service de soins pour le VIH
  • nombre de personnes retenues dans les soins
  • nombre de personnes recevant un traitement contre le VIH
  • nombre de personnes ayant une charge virale indétectable

Lors de chaque étape de la cascade, des personnes risquent de se dégager et d’échapper aux soins à cause de nombreuses barrières, dont les suivantes : le manque d’accès aux services; la stigmatisation et la discrimination; la pauvreté, la précarité alimentaire et l’itinérance; les problèmes de santé mentale et de dépendance. Typiquement, seule une faible proportion des personnes vivant avec le VIH participent à toutes les étapes nécessaires pour obtenir une charge virale indétectable.

Dans un document de travail stratégique publié en 2014, l’ONUSIDA a utilisé la cascade du traitement pour proposer que d’ici 2020 :

  • 90 % de toutes les personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut;
  • 90 % de toutes les personnes infectées par le VIH et dépistées reçoivent une TAR durable;
  • 90 % de toutes les personnes recevant une TAR ont une charge virale supprimée (charge virale indétectable).

La stratégie est désignée officieusement sous le nom de « 90-90-90 », et si ces cibles sont atteintes, 81 % de toutes les personnes vivant avec le VIH suivront un traitement et 73 % auront une charge virale indétectable – l’indicateur clé d’un traitement continu réussi — et donc seront moins susceptibles de transmettre le virus aux autres. Des études de modélisation montrent que l’atteinte de ces cibles entraînerait la fin de l'épidémie du sida d’ici 2030.

En 2015, le Canada a approuvé les objectifs 90-90-90. En 2016, on a publié de nouvelles estimations de l’état de la cascade de traitement du VIH au Canada en 2014. Selon les estimations, en 2014, 80 % des personnes vivant avec le VIH avaient été diagnostiquées, 76 % des personnes diagnostiquées suivaient un traitement et 89 % des personnes sous traitement avaient une charge virale indétectable. Cela veut dire que, dans l’ensemble, 54 % des personnes vivant avec le VIH au Canada avaient une charge virale indétectable en 2014, selon les estimations.

Ressource

La cascade du traitement du VIH – colmater les fuites afin d’améliorer la prévention du VIHPoint de mire sur la prévention

Un nouveau discours : Pourquoi les initiatives de prévention du VIH au Canada doivent inclure le traitement du VIH – Point de mire sur la prévention

La cascade de la participation aux soinsVision positive

90-90-90 : Une cible ambitieuse de traitement pour aider à mettre fin à l'épidémie du sida ONUSIDA

Résumé : Mesurer les progrès réalisés par le Canada en ce qui concerne les cibles 90-90-90 pour le VIH L'Agence de la Santé publique du Canada

Le Canada progresse vers l’atteinte des objectifs mondiaux de dépistage, de soins et de traitement du VIH – Nouvelles CATIE

Sources

  1. Hull MW, Wu Z, Montaner JSG. Optimizing the engagement of care cascade. Current Opinion in HIV and AIDS. 2012 Nov;7(6):579–86.
  2. Gardner EM, McLees MP, Steiner JF, et al. The spectrum of engagement in HIV care and its relevance to test-and-treat strategies for prevention of HIV infection. Clinical Infectious Diseases. 2011 Mar 1;52(6):793–800.
  3. Vital signs: HIV prevention through care and treatment--United States. Morbidity and Mortality Weekly Report. 2011 Dec 2;60(47):1618–23.
  4. Wilton J. La cascade du traitement du VIH – colmater les fuites afin d’améliorer la prévention du VIH. Point de mire sur la prévention. CATIE, printemps 2013. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/fr/pdm/printemps-2013/cascade-traitement-vih-colmater-les-fuites-afin-ameliorer-prevention-vih
  5. ONUSIDA. 90-90-90 : Une cible ambitieuse de traitement pour aider à mettre fin à l'épidémie du sida. 2014. Disponible à l’adresse : http://www.unaids.org/sites/default/files/media_asset/90-90-90_fr.pdf
  6. Nosyk B, Montaner JSG, Colley G et al. The cascade of HIV care in British Columbia, Canada, 1996-2011: a population-based retrospective cohort study. Lancet Infectious Diseases. 2014 Jan;14(1):40–9.