Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les approches intégrées de l’élaboration des programmes sur le VIH

Points clés

  • L’objectif d’une approche intégrée consiste à élaborer des programmes de santé complets afin de rejoindre les clients dans un contexte approprié et de leur fournir la meilleure combinaison de services pour réduire le plus efficacement possible la transmission du VIH (et celle d’autres maladies infectieuses) et améliorer les résultats sur le plan de la santé.
  • Deux genres d’intégration sont importants pour l’élaboration des programmes VIH : l’intégration de la prévention et du traitement du VIH et l’intégration des approches de lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang et contre la tuberculose;
  • La science de l’élaboration des programmes peut jouer un rôle important dans la planification, la mise en œuvre et la gestion des programmes intégrés.

Dans le domaine du VIH, les stratégies d’élaboration des programmes réussies consistent à choisir et à mettre en œuvre une combinaison efficace d’interventions visant à répondre aux besoins de communautés spécifiques. L’élaboration des programmes nécessite alors de considérer l’intégration des interventions individuelles : Quel est le mélange d’interventions? Comment sont-elles combinées ou reliées? Comment sont-elles incorporées dans le système de santé plus large? Typiquement, les approches intégrées de l’élaboration des programmes VIH privilégient une démarche centrée sur le client, car cela permet d’aborder de nombreux enjeux de santé de façon coordonnée.

Les approches intégrées nécessitent la connaissance de nombreux facteurs présents dans la communauté cible, dont les suivants :

  • l’épidémiologie du VIH et des infections reliées (p. ex., l’hépatite C et les infections transmissibles sexuellement)
  • la disponibilité, l’accessibilité et l’arrimage des services de santé;
  • l’utilisation des services de santé à travers le spectre complet de la prévention, du dépistage, du traitement et du soutien.

L’objectif d’une approche intégrée consiste à développer des programmes de santé complets afin de rejoindre les clients dans un contexte approprié et de leur fournir la meilleure combinaison de services pour réduire le plus efficacement possible la transmission du VIH (et d'autres maladies infectieuses) et améliorer les résultats sur le plan de la santé.

Les données émergentes révèlent que deux genres d’intégration sont importants aux fins de l’élaboration des programmes VIH. En premier lieu, il faut travailler à la création de programmes plus intégrés, centrés sur le client, qui tiennent compte des liens entre le continuum intégral de la prévention, du dépistage, du traitement, des soins et du soutien, au lieu de travailler dans les « silos » traditionnels des services liés au VIH. On appelle ce volet l’intégration de la prévention et du traitement du VIH. En deuxième lieu, il faut envisager comment la présence de nombreuses maladies infectieuses au sein d'une communauté ou d'une population contribue à la transmission des maladies et à de piètres résultats sur le plan de la santé. Les infections transmissibles sexuellement (telles que la syphilis, le virus du papillome humain et la gonorrhée), les infections transmises par le sang (telle l’hépatite C) et la tuberculose sont toutes susceptibles de contribuer de façon syndémique à l’épidémie du VIH. Pour désigner les programmes visant à contrer simultanément ces infections corrélées, on emploie le terme approches intégrées de lutte contre les infections transmissibles sexuellement et par le sang et contre la tuberculose.

La science de l’élaboration des programmes a un rôle important à jouer dans la planification, la mise en œuvre et la gestion des programmes intégrés. Elle peut répondre aux questions se rapportant aux principales activités liées à la création des programmes, telles que la sélection et la priorisation des populations cibles, la conception et le développement des interventions, la mobilisation communautaire et l’allocation des ressources. Veuillez consulter la section « La science de l’élaboration des programmes » pour en savoir plus.

Ressource

Transformation des soins intégrés – Association des infirmières et infirmiers du Canada

Sources

  1. Integrated prevention services for HIV infection, viral hepatitis, sexually transmitted diseases, and tuberculosis for persons who use drugs illicitly: summary guidance from the CDC and the US Department of Health and Human Services. MMWR Recommendations and Reports. 2012 Nov 9;61(RR-5):1–40.
  2. Kieran J, Dillon A, Jackson A, et al. High uptake of hepatitis of hepatitis C virus treatment in HIV/hepatitis C virus co-infected patients attending an integrated HIV/hepatitis C virus clinic. International Journal of STD & AIDS. 2011 Oct;22(10:571–6.
  3. Church K, Lewin S. Delivering integrated HIV services: time for a client-centred approach to meet the sexual and reproductive health needs of people living with HIV? AIDS. 2010 Jan 16;24(23):189–93.
  4. Veinot TC. The case for an integrated approach to HIV/AIDS prevention. Journal of HIV/AIDS Social Services. 2006; 5O3-4):181–191.
  5. Mykhalovskiy E, Patten S, Sanders C, et al. Conceptualizing the integration of HIV treatment and prevention: findings from a process evaluation of a community-based, national capacity-building intervention. International Journal of Public Health. 2009;54(3):133–41.
  6. CATIE. Dialogue délibératif national sur des approches intégrées du traitement et de la prévention du VIH : Rapport de la réunion 2013. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/sites/default/files/National-Deliberative-Dialogue-o...
  7. Schim van der Loeff MF, Giuliano AR. Human papillomavirus vaccination: component of an integrated HIV prevention program? AIDS. 2012 Nov 13;26(17):2251–2.
  8. McNairy ML, Cohen M, El-Sadr WM. Antiretroviral therapy for prevention is a combination strategy. Current HIV/AIDS Reports. 2013 Jun;10(2):152–8
  9. McNairy ML, El-Sadr WM. The HIV care continuum: no partial credit given. AIDS. 2012 Sep 10;26(14):1735–8.
  10. Sepúlveda J. The “third wave” of HIV prevention: Filling gaps in integrated interventions, knowledge, and funding. Health Affairs. 2012 Jul 1;31(7):1545–52.
  11. Schackman BR. Implementation science for the prevention and treatment of HIV/AIDS. Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. 2010 Dec;55 Suppl 1:S27–31.
  12. Padian NS, Isbell MT, Russell ES, Essex M. The future of HIV prevention. Journal of Acquired Immune Deficiency Syndromes. 2012 Aug 1;60 Suppl 2:S22–26.
  13. Chang LW, Serwadda D, Quinn TC, et al. Combination implementation for HIV prevention: moving from clinical trial evidence to population-level effects. Lancet Infectious Diseases. 2013 Jan;13(1):65–76.
  14. Hull MW, Wu Z, Montaner JSG. Optimizing the engagement of care cascade. Current Opinion in HIV and AIDS. 2012 Nov;7(6):579–86.
  15. Gardner EM, McLees MP, Steiner JF, et al. The spectrum of engagement in HIV care and its relevance to test-and-treat strategies for prevention of HIV infection. Clinical Infectious Diseases. 2011 Mar 1;52(6):793–800.
  16. Vital signs: HIV prevention through care and treatment--United States. Morbidity and Mortality Weekly Report. 2011 Dec 2;60(47):1618–23.
  17. Adam BD. Epistemic fault lines in biomedical and social approaches to HIV prevention. Journal of the International AIDS Society. 2011;14(Suppl 2):S2.
  18. Kurth AE, Celum C, Baeten JM, et al. Combination HIV prevention: significance, challenges, and opportunities. Current HIV/AIDS Reports. 2011 Mar;8(1):62–72.
  19. Alsallaq RA, Baeten JM, Celum CL, et al. Understanding the potential impact of a combination HIV prevention intervention in a hyper-endemic community. PLoS ONE. 2013;8(1):e54575.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.