Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

La transmission du VIH

Points clés

  • Seulement cinq liquides corporels peuvent contenir assez de VIH pour infecter une personne : le sang, le sperme (y compris le liquide pré-éjaculatoire), le liquide rectal, les sécrétions vaginales et le lait maternel.
  • Le VIH se transmet seulement lorsqu'un de ces liquides corporels provenant d'une personne séropositive entre dans le système sanguin d'une autre personne, soit par une éraflure de la peau ou par les muqueuses.
  • Les deux principales façons dont le VIH se transmet d’une personne à une autre sont les relations sexuelles anales ou vaginales non protégées et le partage de seringues/d'aiguilles pour injecter des drogues.

Seulement cinq liquides corporels peuvent contenir assez de VIH pour infecter une personne : le sang, le sperme (y compris le liquide pré-éjaculatoire), le liquide rectal, les sécrétions vaginales et le lait maternel.

Le VIH se transmet seulement lorsqu'un de ces liquides corporels provenant d'une personne séropositive entre dans le système sanguin d'une autre personne, soit par une éraflure de la peau, soit en passant par les muqueuses (les tissus « mouillés » du corps comme la bouche, le vagin et le col de l'utérus, le rectum ou le prépuce, et par le canal urinaire du pénis.

Les deux principales façons dont le VIH peut se transmettre au Canada sont lors :

  1. des relations vaginales ou anales non protégées (par exemple, si aucun condom ou PrEP n’a été utilisé)
  2. de seringues/d'aiguilles utilisées pour injecter des drogues (y compris des stéroïdes)

Dans de rares cas, le VIH peut aussi être transmis :

  • par le sexe oral
  • par du matériel d'injection de drogues (comme des cookers/réchauds et filtres)
  • par des aiguilles ou de l’encre partagé pour faire des tatouages
  • par des aiguilles partagées pour faire des perçages
  • par des aiguilles d'acupuncture partagées
  • d’une mère à son fœtus ou bébé lors de la grossesse, l'accouchement ou l'allaitement