Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

La stigmatisation et la discrimination

Points clés

  • La stigmatisation et la discrimination peuvent avoir un impact négatif sur les taux de dépistage du VIH et la capacité des personnes atteintes de rechercher un traitement, des soins et du soutien.
  • Les résultats d'un sondage national indiquent que les personnes vivant avec le VIH au Canada continuent d'être touchées par la stigmatisation et la discrimination.

La stigmatisation naît de préjugés qui tendent à discréditer ou à rejeter une personne ou un groupe parce qu'ils sont perçus comme étant différents de soi ou de la norme. Lorsque les gens agissent selon leurs préjugés, la stigmatisation se transforme en discrimination. La stigmatisation liée au VIH résulte principalement de la peur et de l'ignorance à l'égard de la maladie et/ou de l'hostilité et des préjugés existants à l'endroit des groupes les plus touchés par le virus (p. ex., les hommes gais). On parle de discrimination liée au VIH lorsqu'une personne est traitée injustement parce qu'elle a le VIH ou est soupçonnée de l'avoir. La discrimination envers les personnes vivant avec le VIH s'étend jusqu'aux populations à risque de contracter le virus (p. ex., les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes et les personnes qui s'injectent des drogues).

La stigmatisation peut donner lieu à l'isolement et nuire ainsi à la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH. La stigmatisation et la discrimination risquent aussi de rendre les personnes à risque moins disposées à se faire tester et d'empêcher les personnes déjà atteintes de rechercher un traitement, des soins et du soutien. Si les personnes infectées ou affectées par le VIH sont maltraitées ou blâmées pour leur situation, l'épidémie devient clandestine, ce qui crée les conditions idéales pour la propagation continue du VIH.

Les attitudes et opinions des Canadiens à l'égard des personnes vivant avec le VIH ont été évaluées dans le cadre d'une étude nationale menée en 2012. Lors de cette étude, 69 % des répondants avaient l'impression que les personnes séropositives ne sont pas disposées à parler de leur statut VIH à cause de la stigmatisation liée à la maladie. De plus, 55 % étaient d'avis que les personnes vivant avec le VIH pouvaient avoir de la difficulté à accomplir des activités fondamentales comme trouver un logement, des soins ou un emploi à cause de la stigmatisation. Les résultats du sondage révèlent également que la stigmatisation et la discrimination à l'endroit des personnes vivant avec le VIH existent toujours au Canada. Selon les résultats, 71 % pour cent des Canadiens auraient une légère tendance à stigmatiser les personnes séropositives, 22 % le feraient de façon modérée et 7 % exhiberaient une forte tendance à stigmatiser cette population.

De nombreux organismes communautaires ont élaboré des initiatives visant à réduire la stigmatisation et la discrimination à l'endroit des personnes vivant avec le VIH et ou des communautés touchées par le VIH.

Sources

  1. EKOS Research Associates Inc. Sondage de suivi de 2012 sur les attitudes touchant le VIH/sida. Rapport final. Octobre 2012. Disponible à l'adresse : http://www.catie.ca/sites/default/files/Sondage-de-suivi-de-2012-sur-les...
  2. Au premier plan : le Canada se mobilise contre le VIH/sida. Disponible à l'adresse : http://www.premierplan.ca
  3. Réseau juridique canadien VIH/sida. Un plan pour le Canada afin de réduire le stigmate et la discrimination liés au VIH/sida. Toronto : Réseau juridique canadien VIH/sida; 2004. Disponible à l'adresse : http://www.aidslaw.ca/site/a-plan-of-action-for-canada-to-reduce-hivaids... [consulté le 12 mai 2016]
  4. Gay Men's Sexual Health Alliance. Stigma campaign [en ligne]. Toronto: Gay Men's Sexual Health Alliance; 2008. Disponible à l'adresse : www.hivstigma.com

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.