Le VIH au Canada : Guide d'introduction pour les fournisseurs de services

Les déterminants sociaux de la santé et les interventions structurales

Points clés

  • Les déterminants sociaux de la santé sont l'éventail de facteurs sociaux, économiques et environnementaux qui déterminent l'état de santé des individus et des populations.
  • Les déterminants sociaux de la santé jouent un rôle dans la transmission du VIH et influencent la capacité des personnes séropositives dans leur recherche d'un traitement, de soins et de soutien.
  • Les approches structurales de la prévention du VIH cherchent à modifier les facteurs sociaux, économiques, politiques et environnementaux ayant un impact sur la résilience et la vulnérabilité au VIH.
  • Les interventions structurales devraient faire partie d'un ensemble complet de mesures de prévention.

Les déterminants de la santé sont l'éventail de facteurs sociaux, économiques, politiques et environnementaux qui déterminent l'état de santé des individus et des populations. Selon la définition de l'Agence de la santé publique du Canada, les déterminants de la santé sont les suivants : le niveau de revenu et le statut social; les réseaux de soutien social; l'éducation et l'alphabétisme; l'emploi et les conditions de travail; les environnements sociaux; les environnements physiques; les habitudes relatives à la santé et les capacités d'adaptation personnelles; le développement de la petite enfance; le patrimoine biologique et génétique; les services de santé, le sexe et la culture.

Dans notre société, de nombreux facteurs jouent un rôle dans la transmission du VIH et influencent la capacité des personnes séropositives de rechercher un traitement, des soins et du soutien, y compris la pauvreté, les sévices physiques et sexuels, le manque d'éducation, l'itinérance, la stigmatisation, les toxicomanies, la violence, les problèmes de santé mentale non traités, le manque de possibilités d'emploi, l'impuissance, le manque de choix, l'absence de statut de résidant légal et le manque de soutien social. À titre d'exemple, mentionnons que la pauvreté peut donner lieu à de l'impuissance dans les relations et se solder par un impact négatif sur l'estime de soi et le sentiment d'appartenance à la communauté. Toutes ces conséquences peuvent perturber le jugement de l'individu ou diminuer sa capacité de se protéger contre le VIH.

Puisqu'il est reconnu que les facteurs physiques, sociaux, culturels, organisationnels, communautaires, économiques, juridiques et politiques qui sont présents dans nos environnements peuvent empêcher ou faciliter les efforts visant la prévention du VIH, les approches structurales de la prévention suscitent de l'intérêt. Les interventions structurales cherchent à changer les contextes qui contribuent à résilience et à la vulnérabilité des individus et aux risques encourus. Elles incluent les programmes et les politiques destinés à changer les conditions de vie des gens ou les réponses communautaires menant au changement social ou politique. Contrairement aux approches comportementales, qui tentent de changer les comportements des gens, les approches structurales abordent les facteurs qui influencent les comportements. Les approches structurales de la prévention du VIH doivent être complétées par d'autres programmes, y compris des interventions destinées à influencer les comportements individuels et à accomplir une réduction efficace et continue des risques de transmission du VIH et de la vulnérabilité des personnes.

Voici quelques exemples d'initiatives de prévention du VIH d'ordre structural :

  • établissement d'un contexte politique et juridique favorable aux programmes de seringues et d'aiguilles et aux sites de consommation plus sécuritaires
  • adoption de mesures contre la stigmatisation qui réduisent la discrimination à l'endroit des personnes séropositives et des groupes vulnérables
  • mise en œuvre d'initiatives favorables à l'égalité des sexes, y compris des programmes pour améliorer l'éducation et l'indépendance économique des femmes et des lois pour combattre la violence sexuelle
  • mise en œuvre d'initiatives de logement stable à l'intention des personnes qui s'injectent des drogues
  • encouragement et financement de la participation active des communautés touchées à l'élaboration et à la promotion des interventions visant la prévention du VIH

Avant que les interventions structurales soient mises en œuvre dans une communauté particulière, il faut analyser les facilitateurs et les barrières sociaux, économiques, politiques et environnementaux associés au risque de transmission du VIH dans le contexte en question. Ensuite, les programmes existants qui ont réussi ailleurs devraient être examinés en vue de leur adaptation et adoption éventuelles au sein de la communauté visée.

De nombreuses caractéristiques structurales qui influencent la vulnérabilité au VIH sont difficiles à changer parce qu'elles sont profondément ancrées dans le tissu social, économique et politique de la société; ainsi, la modification de ces facteurs est perçue comme une initiative à long terme qui évolue dans le cadre du développement économique et social plus large. Les défis posés par l'évaluation de l'efficacité des interventions structurales font en sorte que les données concernant les approches structurales de la prévention du VIH sont limitées. La majorité des interventions structurales consistent en des éléments à grande échelle qu'il n'est pas possible de contrôler facilement dans le cadre de recherches expérimentales ou quasi expérimentales. De nouvelles stratégies de recherche sont nécessaires pour évaluer l'impact de ces interventions et créer une base de connaissances sur les interventions structurales.

Ressources

Que sont les déterminants sociaux de la santé? – Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé

Déterminants sociaux de la santé : les réalités canadiennes
 

Sources

  1. Au premier plan : le Canada se mobilise contre le VIH/sida. 2013. Disponible à l'adresse : http://www.premierplan.ca/index.html
  2. Gupta GR, Parkhurst JO, Ogden JA, et al. Structural approaches to HIV prevention. The Lancet. 2008;372(9640):764–75.
  3. Agence de la santé publique du Canada [ASPC]. Qu'est-ce qui détermine la santé? Ottawa : ASPC; 2003. Disponible à l'adresse : http://www.phac-aspc.gc.ca/ph-sp/determinants/index-fra.php