TraitementActualités
223

décembre 2017 

Essais cliniques canadiens pour explorer l'inflammation liée au VIH

Plusieurs essais cliniques sont en cours pour étudier des traitements qui peuvent aider à réduire l'inflammation et qui procurent d'autres bienfaits aux personnes séropositives sous traitement antirétroviral (TAR). Voici quelques études ayant lieu au Canada :

Reprieve

La pitavastatine est approuvée aux États-Unis mais pas au Canada pour la prise en charge des taux de cholestérol anormaux. Les résultats de plusieurs petits essais cliniques donnent à penser que la pitavastatine aide non seulement à normaliser les taux de cholestérol mais aussi à réduire quelques mesures de l'inflammation. De plus, la pitavastatine n'augmente pas le risque de diabète de type 2, contrairement à quelques autres statines.

L'objectif principal de l'étude Reprieve consiste à déterminer si l'usage de pitavastatine peut réduire la mortalité liée aux crises cardiaques, aux AVC et aux autres complications des maladies cardiovasculaires.

Les chercheurs souhaitent recruter des volontaires ayant le profil de base suivant :

  • personne séropositive âgée de 40 à 75 ans
  • sous traitement antirétroviral (TAR) depuis au moins 6 mois avant de s'inscrire à l'étude
  • aucun antécédent de maladie cardiovasculaire (y compris crise cardiaque et AVC)
  • prise actuelle d'aucune statine
  • risque faible à modéré de maladie cardiaque
  • non enceinte et aucune intention de le devenir

Pour en savoir plus sur l'étude Reprieve et la possibilité d'y participer, nos lecteurs peuvent contacter les centres canadiens de l'étude en visitant ce lien : http://www.hivnet.ubc.ca/fr/clinical-trials/ctn-293-reprieve-trial/

CTNPT 028

Cette étude se déroulant à l'Université McGill de Montréal est en train d'évaluer l'impact d'extraits de marijuana sur l'inflammation chez les personnes vivant avec le VIH : http://www.hivnet.ubc.ca/clinical-trials/ctnpt-028-cannabinoids-hiv-infected-individuals-effective-art-safety-tolerability-effect-immune-function/

CTNPT 022B (Proov It 2)

Cette étude se déroulant à Toronto porte sur l'usage de bactéries bénéfiques (probiotiques) que les chercheurs espèrent voir réduire l'inflammation intestinale et peut-être aussi l'inflammation générale chez les personnes séropositives : http://www.hivnet.ubc.ca/fr/clinical-trials/ctnpt022b/

Des essais cliniques se poursuivent également aux États-Unis dans le but de réduire l'inflammation chez les personnes ayant le VIH, notamment une étude utilisant l'anticancéreux méthotrexate à faible dose et une autre utilisant l'anticorps canakinumab (dont nous avons rendu compte plus tôt dans ce numéro de TraitementActualités). D'autres études sont sans doute planifiées puisque les chercheurs ont des idées différentes concernant les moyens de supprimer l'inflammation et l'activation immunitaires excessives liées au VIH.

—Sean R. Hosein