Point de mire sur la prévention

Printemps 2012 

Nouvelles ressources sur la prévention

 

M-Track : Surveillance améliorée de l'infection à VIH, des infections transmissibles sexuellement et par le sang et des comportement à risque associés chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes au Canada. Rapport de la phase 1
Agence de la santé publique du Canada

En 2005, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a implanté M-Track, un système de surveillance améliorée de l’infection à VIH et autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) au Canada.

Ce rapport présente les principaux résultats de la phase 1 de M Track, qui a été mise en œuvre entre 2005 et 2007 dans cinq sites sentinelles au Canada : Victoria, Winnipeg, Toronto, Ottawa et Montréal. Ce rapport est le premier de ce genre, et il sera utilisé comme base de référence pour suivre les tendances dans l'avenir.

Le rapport présente un aperçu global des données recueillies et fournit des renseignements utiles pour l’évaluation des politiques et programmes de santé publique.

 

Rapport du sondage Sex Now 2010
CBRC, 2011

Sex Now est un sondage annuel sur la sexualité entre hommes. Il s'agit du premier rapport de ce sondage effectué auprès d'environ 8 000 hommes gais, bisexuels et hommes ayant des relations sexuelles avec d'autres hommes au Canada.

 

S’équiper pour s’amuser : Tout savoir sur le VIH, le sécurisexe et la protection
YouthCo

Cette brochure amusante, développée par et pour les jeunes, offre des renseignements de base sur la transmission, le dépistage et le traitement du VIH.

 

Femmes pleines de sagesse
Chee Mamuk, 2011

Trousse d'information sur la sexualité saine conçue à l'intention des femmes autochtones, Wise Women offre des renseignements culturellement appropriés sur le VIH, les ITS, les hépatites, la sexualité saine, l'utilisation de condoms et la consommation de drogues plus sécuritaire.

 

 

 

Développement de nouvelles technologies préventives et de vaccins – Rapport d'une rencontre satellite, Montréal, 4 mars 2010

Ce rapport bilingue fait état de la rencontre à Montréal le 4 mars dernier sur la préparation d'un vaccin anti-VIH et des nouvelles technologies préventives, qui fut co-animée par la Société canadienne du sida (SCS), le Réseau canadian d'info-traitement sida (CATIE), la Coalition interagence sida et développement (CISD) et la Coalition des organismes communautaires québécois de lutte contre le sida (COCQ-sida). Il souligne d'ailleurs les présentations sur l'état de recherche actuel, dont la recherche sociale sur les vaccins anti-VIH, les résultats d'essais cliniques et leurs implications, le développement de nouvelles technologies préventives, l'Initiative canadienne de vaccin contre le VIH (ICVV) ainsi que les projets en cours sur la sensibilisation et un aperçu des prochaines étapes.

 

FEUILLET D'INFORMATION : Prophylaxie pré-exposition (PPrE)
CATIE, 2011

Ce feuillet d'information fournit les plus récentes informations sur la prophylaxie pré-exposition.

 

FEUILLET D'INFORMATION : Prophylaxie post-exposition (PPE)
CATIE, 2011

Ce feuillet d'information fournit les plus récentes informations sur la prophylaxie post-exposition.

 

 

 

Les jeunes de la rue au Canada : constatations découlant de la surveillance accrue des jeunes de la rue au Canada, 1999-2003
Agence de santé publique du Canada, 2006

Ce rapport présente les résultats d’une étude pluriannuelle des jeunes de la rue, y compris leur profil sociodémographique, leur interaction avec les services sociaux et les tribunaux, leur profil de consommation de substances (y compris la consommation de drogues injectables), leurs comportement sexuels (comme les partenaires et l’utilisation de condoms) et d’autres déterminants du risque. Les auteurs avancent qu’une nouvelle approche est nécessaire qui intégrerait les programmes en santé et les interventions visant à tenir compte de déterminants de la santé plus généraux. Ils espèrent que ces résultats contribueront à la prévention et au contrôle de l’itinérance et aux facteurs de risque qui en découlent dans la population des jeunes de la rue.

 

SAJR faits rapides : quelles sont les différences entre ceux qui utilisent des drogues injectables et ceux qui utilisent des drogues non injectables? [feuillet d'information]
Agence de santé publique du Canada, 2007

Ce document soumet qu'un meilleur accès au counseling et aux tests de dépistage, à du matériel d'injection stérile, de même que la promotion des diverses options thérapeutiques seraient des moyens efficaces d'atténuer les conséquebces négatives de l'UDI chez les jeunes de la rue.

 

SAJR faits rapides : infection par le virus de l'hépatite C chez les jeunes de la rue au Canada : le rôle de l'utilisation des drogues injectables [feuillet d'information]
Agence de santé publique du Canada, 2007

L'objectif de la présente mise à jour est d'examiner le rôle de l'UDI dans la transmission de l'hépatite C chez les jeunes de la rue au Canada. Les renseignements inclus son basés sur des données recueillies en 2003 par la Surveillance accrue des jeunes au Canada (SAJR), un système de surveillance sentinelle multicentrique ayant évalué les taux d'ITS, les comportements à risque et les déterminants de l'état de santé chez les jeunes de la rue. Pour régler ces problèmes, il serait avantageux de rendre les traitements disponibles et accessibles aux jeunes de la rue et d'élaborer des initiatives et des programmes éducationnels de prévention sur les risques associés à l'UDI dans les grands centres urbains.

 

SAJR faits rapides : Les comportements sexuels des jeunes de la rue au Canada sont-ils risqués? [feuillet d'information]
Agence de santé publique du Canada, 2006

Ceci est un rapport de Surveillance accrue des jeunes de la rue au Canada (SAJR). La SAJR est un système de surveillance qui contrôle les taux d’IST, les comportements à risque élevé et les déterminants de la santé dans la population des jeunes de la rue au Canada. Les données citées ci-dessous proviennent des cycles de collecte de données de la SAJR des années 1999, 2001 et 2003. Elles révèlent que les jeunes de la rue adoptent souvent des comportements à risque élevé, comme les relations sexuelles non protégées avec des partenaires multiples, ou les relations sexuelles sous l’effet de drogues et de l’alcool.

 

SAJR faits rapides : Qui sont les jeunes de la rue? Portrait sociodémographique tiré de la SAJR [feuillet d'information]
Agence de santé publique du Canada, 2006

Ce feuillet d’information fournit des données statistiques relatives aux jeunes de la rue au Canada, et fait valoir que les jeunes de la rue requièrent à la fois des soins de base et un appui soutenu dans le but de se sortir de leur situation actuelle et d’avoir une chance de réaliser leurs objectifs de vie. Il soutient qu’une approche globale faisant appel aux agences de placement familial, aux travailleurs sociaux, aux services destinés aux jeunes sans-abri, au système judiciaire pour les jeunes ainsi qu'aux programmes et aux interventions en santé est nécessaire.

SAJR faits rapides : Combler les lacunes dans nos connaissances sur la santé des jeunes : surveillance accrue des jeunes de la rue au Canada [feuillet d'information]
Agence de santé publique du Canada, 2006

Ce feuillet décrit la raison d’être et les origines de la SAJR. Le programme fut mis sur pied dans le but de fournir des données sur la prévalence et les comportements à risque au sein d'une population difficile à joindre et peu représentée dans les plans d'étude fondés sur le milieu scolaire ou le lieu de résidence. Sa création provenait directement des recommandations formulées à la réunion nationale des directeurs provinciaux et territoriaux sur les ITS de 1997.

Pas qu'une manche à retrousser: La préparation à un vaccine contre le VIH pour des communautés canadiennes
SCS

Des trousses ont été développées pour les populations africaines, caraïbes et noires du Canada; les personnes qui font usage de drogue par injection; les femmes de 18 à 29 ans; les hommes gais et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes; et les personnes vivant avec le VIH/sida. Puisque plusieurs personnes s’identifieront à plus d’un groupe à la fois, les usagers sont encouragés à puiser dans les cinq trousses pour développer un outil spécifique à eux et à leur clientèle. Les trousses fournissent de l’information sur des sujets aussi variés que la science fondamentale des vaccins, le système immunitaire et les enjeux du plaidoyer local, national et international pour un vaccin contre le VIH, tout au long du processus d’essais cliniques.