Nouvelles CATIE

20 mars 2012 

Haute prévalence d'erreurs et de problèmes d'usage du condom — conséquences pour les messages visant la prévention du VIH

Le condom se trouve au cœur des efforts de prévention du VIH et on en fait largement la promotion en tant que méthode la plus efficace pour prévenir la transmission sexuelle du VIH et d'autres infections transmissibles sexuellement (ITS). Or, pour être efficace, le condom doit être utilisé régulièrement et correctement.

On a mené de nombreuses études pour évaluer la régularité de l'usage du condom, ainsi que les barrières à l'usage régulier. Les études conçues pour déterminer si les gens utilisent correctement le condom sont moins nombreuses. L'usage inapproprié du condom peut compromettre son efficacité et causer l'exposition au VIH ou aux ITS.

Lors d'une analyse systématique récente, on a évalué la prévalence de différentes sortes d'erreurs et de problèmes d'usage du condom. L'analyse a permis de constater une variété d'erreurs d'usage du condom, ainsi qu'une prévalence étonnamment élevée de ces erreurs.

Les résultats de cette analyse ont des implications pour les messages transmis par les intervenants de première ligne en ce qui concerne l'usage du condom pour la prévention du VIH et des ITS.

Analyse systématique

Les responsables de l'analyse systématique ont recensé 50 études publiées depuis 1995 qui ont évalué la prévalence d'erreurs et de problèmes d'usage du condom au sein de diverses populations, dont les travailleurs du sexe, les clients de cliniques d'ITS, les couples mariés monogames et les étudiants collégiaux. L'analyse a porté uniquement sur des études ayant évalué des condoms portés à l'extérieur du corps (couramment appelés « condoms masculins ») et non sur des condoms portés à l'intérieur (couramment appelés « condoms féminins »). Presque toutes les études ont eu lieu au Canada ou aux États-Unis.

Les études évaluées ont rendu compte de la prévalence d'erreurs et de problèmes d'usage du condom de deux manières différentes :

  1. La proportion de participants ayant signalé une erreur ou un problème d'usage.
  2. La proportion d'événements où une erreur ou un problème d'usage du condom est survenu.

La prévalence des différentes sortes d'erreurs et de problèmes d'usage du condom était la suivante lors des études analysées :

1. Erreurs d'usage du condom

  • application tardive du condom lors du rapport sexuel – 17 % à 51 % des participants; 2 % à 25 % des événements
  • retrait précoce du condom lors du rapport sexuel – 14 % à 45 % des participants; 1 % à 27 % des événements
  • déroulement complet du condom avant l'application – 2 % à 25 % des participants
  • absence d'espace au bout du condom – 24 % à 46 % des participants
  • condom mis à l'envers puis renversé pour l'usage – 4 % à 30 % des participants
  • début du rapport sexuel avant que le condom soit déroulé jusqu'à la base du pénis – 9 % à 11 % des participants
  • usage d'un objet tranchant pour ouvrir l'emballage – 2 % à 11 % des participants; 4 % à 8 % des événements
  • usage conscient d'un condom endommagé – 0 à 0,6 % des participants; 1,5 % des événements
  • absence de vérification du condom pour détecter des dommages – 75 % à 83 % des participants
  • usage d'un condom non lubrifié – 16 % à 26 % des participants
  • usage d'un lubrifiant à base d'huile – 3 % à 5 % des participants; 4 % des événements
  • retrait incorrect du pénis ou omission de tenir la base du condom lors du retrait – 27 % à 31 % des participants; 43 % à 57 % des événements
  • réutilisation d'un condom – 1 % à 3 % des participants; 1,5 % des événements
  • problèmes de rangement ou date de péremption dépassée – 3 % à 19 % des participants

2. Problèmes d'usage du condom (résultats possibles d'erreurs d'usage)

  • bris – 1 % à 41 % des participants; 0 à 33 % des événements
  • glissement du condom lors du rapport sexuel – 13 % à 19 % des participants; 0 à 7 % des événements
  • glissement du condom lors du retrait du pénis – 12 % à 15 % des participants; 0 à 13 % des événements
  • glissement du condom à tout moment durant le rapport sexuel ou le retrait du pénis – 1 % à 36 % des participants; 0 à 78 % des événements
  • fuite – 8 % à 13 % des participants; 0 à 7 % des événements
  • bris, glissement ou échec total – 25 % à 45 % des participants; 1 % à 8 % des événements

3. Problèmes liés au condom (susceptibles de causer des erreurs/problèmes d'usage ou un usage irrégulier)

  • problèmes d'érection lors de l'application – 14 % à 28 % des participants; 5 % à 9 % des événements
  • problèmes d'érection lors du rapport sexuel – 10 % à 20 % des participants; 6 % à 20 % des événements
  • problèmes d'ajustement ou de confort – 7 % à 30 % des participants; 9 % à 45 % des événements

Conclusion

La prévalence estimée d'erreurs et de problèmes d'usage du condom variait largement lors des études analysées et était plutôt élevée dans certains cas. Dans le cas de certains problèmes et erreurs, les variations observées reflétaient la diversité des populations inscrites à ces études et la durée variable des suivis. De plus, certaines estimations étaient fondées sur une ou deux études seulement, alors que d'autres tenaient compte de plusieurs études.

Les auteurs de l'analyse ont conclu que « les erreurs et problèmes d'usage du condom sont des événements courants à l'échelle mondiale ». Pour réduire le nombre d'erreurs et de problèmes associés à l'usage du condom, les efforts visant la prévention du VIH devront éduquer les gens sur son usage correct. L'éducation peut aider à prévenir les usages inappropriés et accroître l'efficacité du condom pour la prévention du VIH et des ITS.

Messages clés

Les auteurs ont dressé une liste de messages clés que les intervenants de première ligne pourront transmettre à leurs clients quant à l'usage correct du condom.

1. Avant le rapport sexuel

  • Prévoyez l'usage du condom à l'avance et discutez-en avec votre ou vos partenaire(s).
  • Ayez une réserve suffisante de condoms et de lubrifiant à base d'eau.
  • Ne réutilisez jamais de condoms.

2. Durant le rapport sexuel

Ouverture de l'emballage :

  • Vérifiez la date de péremption et n'utilisez pas le condom si elle est dépassée.
  • Éloignez le condom du coin de l'emballage que vous comptez déchirer.
  • Évitez soigneusement tout contact avec des objets tranchants, y compris les dents et les ongles.
  • Sans le dérouler, inspectez le condom pour détecter des dommages.
  • N'utilisez pas de condoms endommagés ou détériorés.
  • Rangez les condoms dans un endroit frais et sec.

Pose du condom :

  • Mettez le condom avant tout contact avec la bouche, les organes génitaux ou l'anus de l'autre personne.
  • Si le pénis n'est pas circoncis, retroussez le prépuce avant de mettre le condom.
  • Ne pas dérouler le condom avant de le mettre.
  • Mettez le condom sur le bout du pénis en érection puis déroulez-le un peu pour vérifier qu'il se déroule dans la bonne direction.
  • Si le condom ne se déroule pas facilement, il est à l'envers.
  • Si le condom est mis à l'envers sur le pénis en érection, jetez-le et prenez-en un autre.
  • Si le condom se déroule bien, serrez-en le bout pour laisser un peu d'espace puis déroulez le condom jusqu'à la base du pénis.

L'importance du lubrifiant :

  • Même si le condom est lubrifié, l'ajout d'un peu de lubrifiant peut aider à prévenir les dommages au condom.
  • Pour les condoms en latex, il faut utiliser un lubrifiant à base d'eau seulement.
  • Pour les condoms en polyuréthanne, n'importe quel lubrifiant fera l'affaire.
  • En plus de mettre du lubrifiant additionnel à l’extérieur du condom, certaines personnes trouvent pratique de mettre une petite quantité de lubrifiant au bout du condom avant de le mettre sur le pénis.

Protection de l'acte sexuel du début à la fin :

  • Mettez le condom sur le pénis avant le rapport sexuel et laissez-le en place jusqu'à la fin.
  • Évitez tout contact avec des objets tranchants, tels que les perçages des organes génitaux ou de la bouche, du début à la fin.
  • Mettez du lubrifiant additionnel ou changez de condom pour un rapport sexuel prolongé, si vous le désirez.
  • Changez de condom entre les différentes sortes de rapports sexuels (vaginaux, anaux, oraux) ayant lieu durant la même session.

3. Après le rapport sexuel

  • Peu de temps après l'éjaculation ou la fin du rapport sexuel, tenez la base du condom durant le retrait du pénis pour l'empêcher de glisser ou de laisser fuir du sperme.
  • Ne laissez pas le pénis ramollir avant de le retirer pour éviter les fuites de sperme.
  • Vérifiez le condom pour détecter des dommages visibles.
  • Emballez le condom dans un mouchoir et jetez-le (mais pas dans la toilette).

Mesures à prendre advenant la rupture ou le glissement du condom, une fuite de sperme ou la non-utilisation du condom lors du rapport sexuel :

  • S'il y a une rupture ou un glissement du condom durant le rapport sexuel, mais avant l'éjaculation, arrêtez et mettez un nouveau condom avant de poursuivre.
  • Même si l'éjaculation n'a pas eu lieu, il y a un risque possible d'exposition au VIH ou à des ITS.
  • Ne faites pas de douche vaginale ou anale.
  • Discutez de la possibilité d'une grossesse ou d'une infection et consultez un professionnel de la santé dans les plus brefs délais pour déterminer les actions à prendre (une prophylaxie post-exposition ou PPE pourrait être indiquée pour réduire le risque d'infection par le VIH dans les cas d'exposition à risque élevé).

—James Wilton

Ressources

Condoms

Feuillet d'information de CATIE sur la prophylaxie post-exposition

RÉFÉRENCE

Sanders SA, Yarber WL, Kaufman EL, Crosby RA, Graham CA, Milhausen RR. Condom use errors and problems: a global view. Sexual Health. 2012 Feb 17;9(1):81–95.