Échangeons avec CATIE

Échangeons avec CATIE - 2 novembre 2016 

Points saillants de ce numéro

  • Journée mondiale du sida – 1er décembre 2016 : Voir la page Web et l’article de CATIE
  • Des chercheurs réclament l’assouplissement des restrictions sur l’accès au traitement de l’hépatite C au Canada
  • Nouvelle page Web sur l’hépatite C pour les immigrants et les nouveaux arrivants
  • Le Blogue de CATIE : Nouveau billet – More obvious and sinister villains are responsible for the number of drug overdose deaths in Vancouver Island (en anglais seulement)
  • Idées brillantes! présente le Groupe de soutien à l’intention des LGBTQ2E et de leurs amis à Warkworth

Nouvelles ressources

Infections transmissibles sexuellement (Des messages clés destinés aux clients)

CATIE, 2016

CATIE, en collaboration avec le Sex Information and Education Council of Canada (SIECCAN), a créé des messages clés destinés aux clients à propos de sept infections transmissibles sexuellement (ITS) courantes :

Ces messages clés fournissent de l’information sur la transmission, la prévention, le dépistage ainsi que les soins, et ont été incorporés dans nos feuillets d’information déjà existants pour les fournisseurs de services.

Le traitement peut guérir l’hépatite C. Connaissez vos options.

CATIE, Révisé en 2016

CATIE a révisé son information en lien avec le traitement de l’hépatite C dans le but de refléter le fait que le traitement se soit nettement amélioré avec moins d’effets secondaires et que les nouveaux médicaments sont en mesure de guérir l’hépatite C chez la plupart des gens.

Téléchargez le PDF

TraitementActualités 217

CATIE, 2016

Publication vedette de CATIE sur les récentes percées en matière de recherche et de traitement liées au VIH et à l’hépatite C.

Dans ce numéro :

Téléchargez le PDF

Nouvelles

Des chercheurs réclament l’assouplissement des restrictions sur l’accès au traitement de l’hépatite C au Canada

Une étude canadienne associe la cocaïne à la dysfonction et aux lésions rénales chez certains utilisateurs

Actualités infohépatite C 7.19 : obstacles à la couverture des AAD; huit semaines d’Holkira Pak; nouveau traitement plus court de l’hépatite C

Mises à jour de CATIE

Page Web de CATIE pour la Journée mondiale du sida

La Journée mondiale du sida aura lieu le 1er décembre 2016! Visitez la page Web de CATIE pour la Journée mondiale du sida pour obtenir des renseignements sur le VIH/sida au Canada, un historique du VIH/sida, une liste d’événements ayant lieu dans votre communauté et des ressources pour vous aider à planifier votre campagne en l’honneur de la Journée mondiale du sida.

Pour inclure votre événement dans notre liste d’événements de la Journée mondiale du sida, veuillez envoyer un courriel à Zak Knowles à zknowles@catie.ca.

Aussi sur la page Web : L’article de CATIE sur la Journée mondiale du sida, Propager les bonnes nouvelles au sujet du traitement et de la prévention du VIH. Nous vous invitons à partager cet article avec les autres, à le republier ou à l’ajouter en lien. Si vous le faites, merci de nous le faire savoir : envoyez un courriel à amurphy@catie.ca

Nouvelle page Web sur l’hépatite C pour les immigrants et les nouveaux arrivants

Cette page souligne les ressources sur l’hépatite C destinées aux fournisseurs de services travaillant auprès d’immigrants et de nouveaux arrivants provenant de pays où le virus de l’hépatite C (VHC) est endémique.

L’hépatite C est un sujet important pour les immigrants et les nouveaux arrivants au Canada parce que l’on estime que 35 % des infections au Canada se produisent chez les personnes nées en dehors du pays.

Comme l’hépatite C est une maladie qui progresse lentement, ne cause souvent aucun symptôme et ne fait pas l’objet d’un dépistage systématique, il est important que les fournisseurs de services comprennent comment elle touche particulièrement cette population prioritaire, et encouragent les clients à se faire dépister et à connaître leur statut.

Visitez le site Web pour les ressources recommandées!

La section Idées brillantes! d’Échangeons avec CATIE fait maintenant partie de Connectons nos programmes

La section Idées brillantes! d’Échangeons avec CATIE, qui souligne les projets novateurs menés par des organismes en VIH/VHC/ITSS, est maintenant aussi incluse sur la page Web de Connectons nos programmes. Toutes deux mettent en valeur les modèles de pratiques de première ligne alors il paraît tout à fait logique que les programmes figurant dans Idées brillantes! figurent aussi dans Connectons nos programmes.

Pour consulter une liste complète d’études de cas, d’éléments de programmes et d’Idées brillantes!, cliquez ici ou parcourez la liste par catégories de modèles.

Membres du Conseil d’administration de CATIE de 2016-2017

Durant l’assemblée annuelle de CATIE tenue le 14 octobre 2016 à Toronto, nous avons élu notre conseil d’administration pour 2016-2017. Un nouveau membre s’est joint à l’équipe, Alexandra de Kiewit, administratrice du Québec, remplaçant ainsi Terry Pigeon qui se retire de ses fonctions. Alexandra évolue dans le milieu communautaire depuis 2010. Après avoir travaillé pendant 5 ans au sein de l’Association Québécoise pour la promotion de la santé des personnes utilisatrices de drogues (AQPSUD), elle occupe maintenant le rôle d’agente de liaison pour Stella. Tous les autres membres du conseil continueront à respectivement remplir leurs mandats. CATIE remercie chaleureusement Terry Pigeon pour ses nombreuses années de service.

Rapport annuel de CATIE de 2015-2016

CATIE a récemment publié son rapport annuel de 2015-2016. Avec comme thème central Du savoir à l’action, le rapport souligne le travail et les réalisations de CATIE durant le dernier exercice financier et démontre également notre rôle en matière de partage de connaissances et de renforcement des programmes liés au VIH et à l’hépatite C. Téléchargez le PDF

Le blogue de CATIE : Nouveau billet : More obvious and sinister villains are responsible for the number of drug overdose deaths in Vancouver Islandpar Shane Calder (en anglais seulement)

Le blogue de CATIE est notre façon de faire participer un plus grand nombre de personnes à la conversation sur le VIH et l’hépatite C.

Jetez un coup d’œil aux billets les plus récents :

Nos partenaires sous les projecteurs

Réseau canadien sur l’hépatite C (CanHepC) : Soumissions d’abrégés

CanHepC vous invite à assister au 6e Symposium canadien sur le VHC le 3 mars 2016 à Banff. Le thème du symposium de cette année est « Fournir un remède pour l’infection à l’hépatite C : Quelles sont les lacunes restantes? ». Tous les détails sur l’inscription anticipée, l’appel d’abrégés et l’hébergement figurent sur le site Web du Symposium ou contactez Norma Choucha. La date limite de soumission de votre abrégé est le 13 novembre 2016.

Association canadienne de recherche sur le VIH (ARCV) : Appel d’abrégés pour l’ACRV 2017

« Nous n’avons pas encore fini » est le thème du Congrès annuel canadien de recherche sur le VIH/sida (ACRV 2017) de cette année, qui aura lieu du 6 au 9 avril 2017 à Montréal. Ce thème fait référence aux nombreux objectifs à poursuivre et à la quantité de travail à faire pour améliorer la vie des personnes vivant avec le VIH et de finalement venir à bout de l’épidémie. L’ACRV accepte des abrégés jusqu’au 14 décembre 2016. Les renseignements sur la soumission des abrégés et les lignes directrices figurent sur le site Web de l'ACRV 2017.

Association canadienne des infirmières et infirmiers en sidologie (ACIIS) : Inscription maintenant ouverte

L’ACIIS vous invite à vous joindre à eux du 4 au 6 mai 2017 à Regina pour leur 25e conférence nationale annuelle. Le thème de cette année est « Les infirmières en VIH aux premières lignes : Hier et aujourd’hui ». L’inscription est maintenant ouverte et les abrégés peuvent être soumis par courriel à canac2017@gmail.org avant le 15 décembre 2016.

Action Canada | Sexuality Education Resources Centre Manitoba | Sexual Health Centre Saskatoon |Sexual Health Nova Scotia, Pictou County Centre for Sexual Health | SHORE Centre | Calgary Sexual Health Centre : Examen prévu du Canada par le Comité CÉDEF

Action Canada en partenariat avec de nombreux organismes en santé sexuelle ont soumis un rapport commun au Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes. Le rapport détaille les violations des articles 10 (droit à l’éducation) et 12 (droit à la santé) de la Convention. Les questions spécifiques soulevées incluent : que soit fournie une éducation sexuelle complète; que soit fournie une gamme complète de renseignements et de services liés à la santé sexuelle et reproductive; que soit encadré le déni de services de santé sexuelle et reproductive pour des motifs moraux ou religieux; que la santé et la sécurité des travailleuses et travailleurs du sexe demeurent une priorité et que soit pénalisée la non-divulgation de sa séropositivité. Apprenez-en plus au sujet du rapport ici (en anglais seulement).

Deaf Outreach Program : Vidéo sur le VIH en langage gestuel américain

Le Deaf Outreach Program (programme de sensibilisation pour les sourds et les malentendants) a publié une vidéo intitulée VIH 101 en ASL. Cette vidéo couvre les faits essentiels sur le VIH/sida en langage gestuel américain (ASL) et fournit de l’information sur le Deaf Outreach Program (programme de sensibilisation pour les sourds et les malentendants). Il s’agit de la première d’une série de vidéos qui porteront sur des sujets et questions divers en lien avec le VIH/sida. Le sous-titrage est fourni et une transcription est disponible ici.

réalise  : Sondage sur les invalidités épisodiques

Des chercheurs communautaires réalisent une étude sur les expériences des personnes vivant avec des affections médicales qui donnent lieur à des périodes imprévisibles de santé et de maladie. L’information sera utilisée pour élaborer des ressources pour améliorer les opportunités d’emplois pour les personnes avec des invalidités épisodiques. Les chercheurs invitent les personnes vivant avec des invalidités épisodiques à répondre à un sondage en ligne et à partager leurs expériences.

Idées brillantes!

novembre 2016

Groupe de soutien à l’intention des LGBTQ2E et de leurs amis à Warkworth

Le Service correctionnel du Canada, en collaboration avec le PARN, le Parents and Friends of Lesbians and Gays (PFLAG) ainsi que l’Association canadienne pour la santé mentale (ACSM), anime depuis octobre 2015 un groupe de soutien à l’intention des LGBTQ2E et de leurs amis au sein de l’établissement à sécurité moyenne et pour hommes de Warkworth.  L’idée est venue d’un détenu qui a reconnu le besoin de soutien. Il a voulu rassembler les personnes LGBTQ2E et leurs alliés afin de créer un espace sécuritaire où les gens pourraient s’exprimer dans l’enceinte de la prison. Il a suggéré cette idée aux infirmières de l’établissement spécialisées en maladies infectieuses : Donna Davies et Susanna Tinney.  Elles ont à leur tour rencontré Janice Thomson, la directrice régionale de la santé publique du SCC, afin de mettre en place les fondements pour une proposition à soumettre au directeur de l’établissement. Après que ce dernier leur ait accordé son soutien, le projet a commencé à prendre forme.

Donna et Susanna ont contacté le PARN et le PFLAG au début de l’été 2015 afin de planifier un atelier. Cet atelier a été le premier en son genre à être tenu dans une prison fédérale. Ce fut aussi une opportunité  pour le groupe de rendre hommage au créateur de la proposition, qui est décédé depuis. Un deuxième atelier a été prévu pour novembre – cette fois en impliquant le programme de Sexe Journeys à l’ACSM.

Stacey Love-Jolicoeur qui travaille pour l’ACSM et qui s’identifie comme une femme trans bispirituelle, est maintenant l’une des co-animatrices avec Adam Kelly de PARN et Dianne McKay de PFLAG Canada. Ils ont dirigé la session de groupe d’une durée d’une heure et demie ayant eu lieu dans la prison. Le programme a commencé avec près de 12 détenus et en attire maintenant environ 22. Ils discutent d’une variété de sujets tels que les relations, le sexe plus sécuritaire, la santé mentale et d’autres préoccupations soulevées par les participants. « Certains détenus s’identifient comme des femmes trans et cela leur est très difficile d’être dans un établissement avec seulement des détenus hommes », rapporte Stacey.

Chaque rencontre commence par une lecture des directives régissant un espace sécuritaire afin de donner le ton. Avant tout, les membres du groupe savent que ce qu’ils disent est confidentiel et respecté. Les gens partagent leurs histoires,  regardent des vidéos et participent à des activités qui abordent les problèmes liés aux LGBTQ2E. Chaque session se termine par un bilan (checkout)  où les gens peuvent discuter de ce qui s’est déroulé durant la session. Quelques-uns choisissent de décrire leurs sentiments, questions ou inquiétudes dans un livre qui est toujours disponible.

« Il y a toujours de nouvelles personnes qui viennent et qui se sentent plus à l’aise de révéler leur moi véritable. Et puisque les gens ont cette confiance et cette aisance, ils peuvent commencer à se sentir libres », explique Stacey. « Il s’agit de rendre la vie en prison plus vivable.»

Le succès actuel de ce groupe de l’établissement de Warkworth est le fruit des efforts d’un détenu qui a eu le courage de s’exprimer, du personnel des services de santé et d’un directeur d’établissement qui a su écouter ainsi que de groupes communautaires qui se sont réunis pour offrir leur expertise et leurs ressources.

Pour en savoir plus ce programme, contactez Adam Kelly à adam@parn.ca, Stacey Love-Jolicoeur à slove-jolicoeur@cmhahkpr.ca ou Dianne McKay à ladydi@nexicom.net.