Quoi de neuf?

CATIE remercie Ed Jackson pour ses 7 ans et demi de service

Le 27 mars, CATIE a fait des adieux chaleureux à Ed Jackson qui prenait sa retraite. 

Depuis octobre 2007, Ed occupait le poste de directeur, Développement des programmes chez CATIE. Il était responsable de la gestion du Centre de distribution de CATIE ainsi que du développement et de la mise en œuvre des initiatives liées à l’hépatite C chez CATIE, notamment de gérer le développement des ressources, le renforcement des capacités et les efforts novateurs de sensibilisation et de promotion du dépistage de l’hépatite C au sein des communautés de nouveaux arrivants et d’immigrants. Ed a également dirigé le travail de CATIE dans le domaine de la santé des hommes gais et pour Connectons nos programmes – la trousse d’outils en ligne de CATIE présentant des études de cas mettant en lumière des modèles de programmes, des documents et des ressources pour la planification des travailleurs de première ligne au Canada.

Depuis 1971, Ed Jackson s’implique dans des organismes queer et liés au VIH. C'est durant cette année qu'il est devenu un membre clé du collectif éditorial qui produisait le journal pour la libération des gais The Body Politic. Il s’est impliqué dans les tout premiers organismes liés au VIH/sida tout en documentant l’inaction gouvernementale et la réponse de la communauté gaie dans les pages d’actualités de The Body Politic. En 1983, il a organisé les premières réunions de planification pour l’organisme qui allait devenir le AIDS Committee of Toronto (ACT) et en a été le directeur de l’éducation communautaire durant sept ans.

« Ce fut un grand plaisir de travailler avec Ed », a déclaré Laurie Edmiston, la directrice générale de CATIE. « Son professionnalisme, ses excellentes compétences en rédaction, son sens aiguisé de la justice sociale, son point de vue critique, ses conseils judicieux ainsi que son esprit vif vont énormément nous manquer ».