HepCInfo Updates

Actualités infohépatiteC 9.13 

Bienvenue à Actualités infohépatiteC numéro 9.13 de CATIE du 9 juin au 22 juin 2018. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur les nouvelles découvertes scientifiques et celles qui ont été mises à jour dans les domaines de la prévention, des soins, du traitement et du soutien liés à l'hépatite C.

Nous rendons parfois compte de l’utilisation expérimentale de médicaments contre l’hépatite C. Pour plus de renseignements sur l’utilisation approuvée des traitements de l’hépatite C au Canada, consultez le tableau des Médicaments anti-hépatite C approuvés au Canada pour les adultes et les feuillets d'information sur chacun des traitements anti-hépatite C.

À la une

Le traitement du VHC réussit chez les personnes ayant le VHC et le VIH, mais la moitié d’entre elles ne reçoivent pas de traitement

Une étude sur les initiatives visant l’éradication de l’hépatite C a trouvé que les personnes ayant l’hépatite C et le VIH étaient nombreuses à suivre leur traitement de l’hépatite C jusqu’au bout et à en guérir, mais seulement la moitié d’entre elles étaient traitées, ont rapporté des chercheurs dans le Journal of the International AIDS Society.

L’étude a évalué des données sur la cascade des soins provenant de sept initiatives et études visant l’éradication de l’hépatite C chez les personnes ayant la co-infection à l’hépatite C et au VIH. Les initiatives en question ont eu lieu en Australie, au Canada, en France, en Géorgie, aux Pays-Bas et en Suisse.

Sur les sept études, quatre se sont concentrées sur l’éradication de l’hépatite C chez les hommes gais et bisexuels vivant avec le VIH, et les trois autres ont porté sur une combinaison de personnes qui s’injectaient des drogues, d’hommes gais et bisexuels et d’autres personnes vivant avec le VIH. Aucune étude n’a inclus de personnes incarcérées.

Dans l’ensemble des sept projets, 4 894 personnes ayant le VIH avaient passé un test de dépistage de l’hépatite C qui s’était révélé positif. Sur ce nombre, 48 % (2 338) avaient commencé un traitement contre l’hépatite C. Dans les études pour lesquelles on disposait de données sur l’achèvement du traitement, 96 % (1 061 personnes sur 1 109) avaient suivi leur traitement jusqu’au bout. Parmi les participants pour lesquels on disposait de donnés sur la guérison, le traitement avait réussi chez 93 % d’entre eux (1 631 personnes sur 1 757).

Selon les chercheurs, « Les premières données provenant de l’ère des antiviraux à action directe portent à croire que l’adoption du traitement de l’hépatite C a augmenté chez les populations infectées par le VIH par rapport aux niveaux précédents, mais il reste une quantité considérable de travail à faire sur le chemin menant à l’éradication de l’hépatite C chez cette population ». (avert.org, mai 2018, en anglais)

La stéatose hépatique et la dureté du foie s’améliorent chez les personnes guéries de l’hépatite C

La stéatose hépatique et la dureté du foie se sont améliorées chez des personnes guéries de l’hépatite C sous l’effet d’antiviraux à action directe, ont rapporté des chercheurs dans Alimentary Pharmacology and Therapeutics.

La stéatose hépatique se caractérise par une accumulation de dépôts de graisses dans le foie. Les cas avancés de stéatose sont associés à un risque accru de lésions hépatiques et de cancer du foie. La stéatose augmente aussi le risque de maladies cardiaques.  

La recherche sur l’impact de la guérison de l’hépatite C sur la stéatose est minime.

Les chercheurs ont effectué des mesures de la stéatose, de la dureté du foie et d’autres marqueurs de la santé hépatique au début (niveau de base) et 24 semaines après la fin d’un traitement contre l’hépatite C chez 198 personnes traitées par antiviraux à action directe.

On a constaté une réduction significative de la stéatose 24 semaines après la fin du traitement par rapport au niveau de base (2,4 % à 1,9 %), ainsi qu’une diminution de la dureté du foie (3,10 kPa à 2,80 kPa).

Chez les personnes qui avaient initialement un diagnostic clinique de stéatose hépatique (taux de stéatose supérieur à 5,2 %), 68 % n’avaient plus de stéatose à la fin de la période de suivi de 24 semaines.

Selon les chercheurs, « L’éradication virale a réduit à la fois la dureté du foie et la stéatose chez les patients ayant le VHC chronique qui ont reçu un traitement antiviral à action directe… d’autres études sont justifiées pour confirmer ces résultats chez d’autres populations ». (infohep.org, juin 2018, en anglais)

Le dépistage des problèmes de foie dans la communauté se révèle faisable

Un programme communautaire de dépistage des problèmes de foie a trouvé un nombre semblable de personnes atteintes de lésions hépatiques avancées, par rapport aux personnes soignées dans une clinique hospitalière spécialisée, ont rapporté des chercheurs australiens dans le Journal of Hepatology.

Les participants incluaient 780 personnes ayant l’hépatite C suivies dans des cabinets de soins primaires et 207 patients ayant l’hépatite C suivis dans une clinique hospitalière. Aucun des participants sélectionnés dans la communauté n’avait consulté de spécialiste depuis 18 mois, et aucun d’entre eux n’avait eu de cancer du foie auparavant.

Sur une période de 26 mois, tous les participants recrutés dans la communauté ont fait l’objet d’une évaluation clinique, de tests sanguins et de mesures de la fibrose hépatique utilisant l’élastographie transitoire (Fibroscan).

La mesure médiane de la dureté du foie a été de 6,9 kPa pour les participants de la communauté, et 17 % d’entre eux couraient le risque de subir des lésions hépatiques avancées (cirrhose). Le risque de cirrhose était semblable dans les deux groupes, soit les patients suivis à l’hôpital et les participants suivis dans la communauté.

Selon les chercheurs, « Nos données laissent croire que les taux de fibrose avancée dans la communauté sont significatifs (17 %), sont souvent sous-diagnostiqués et se comparent aux taux observés dans les centres spécialisés vers lesquels on dirige les patients ». (Healio.org, mai 2018, en anglais)

Branchez-vous au monde scientifique

Évaluer la clairance spontanée de l’hépatite C et comprendre les facteurs connexes : Une revue systématique et méta-analyse, Journal of Viral Hepatitis, juin 2018, en anglais

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.