HepCInfo Updates

Actualités infohépatiteC 8.20  

Bienvenue à Actualités infohépatiteC numéro 8.20 de CATIE du 16 septembre au 29 septembre 2017. Poursuivez votre lecture pour en apprendre davantage sur les nouvelles découvertes scientifiques et celles qui ont été mises à jour dans les domaines de la prévention, des soins, du traitement et du soutien liés à l'hépatite C.

À la une

Perspectives de détenus sur le traitement de l'hépatite C comme outil de traitement (deuxième bulletin dans l'article lié)

Des détenus ont exprimé leur appui à l'idée d'augmenter le traitement de l'hépatite C dans les prisons tout en soulevant des préoccupations concernant le manque d'options de prévention de l'hépatite C dans les milieux carcéraux, ont rapporté des chercheurs lors du International Symposium on Hepatitis Care in Substance Users.

Les responsables de l'étude Surveillance and Treatment of Prisoners with hepatitis C (SToP-C) sont en train d'explorer la faisabilité de mener un essai clinique du monde réel sur le traitement comme outil de prévention (connu sous l’acronyme TasP en anglais) de l'hépatite C auprès des détenus de prisons australiennes. Avant de recevoir un traitement dans le cadre de l'étude, 32 personnes ayant des antécédents d'injection de drogues de quatre prisons australiennes ont participé à des entrevues qualitatives au sujet de l'étude sur le traitement comme outil de prévention.

Tous les participants avaient passé un test de dépistage de l'hépatite C au cours des six mois précédents : 16 participants avaient reçu un résultat positif pour l'hépatite C, 14 d'entre eux avaient reçu un résultat négatif et deux autres attendaient encore leurs résultats.

De nombreux participants ont soulevé le problème du mouvement des détenus comme un empêchement à l'efficacité du traitement comme outil de prévention. Ils ont souligné des mouvements tel le transfert des détenus ayant l'hépatite C vers de nouvelles prisons et l'arrivée de nouveaux détenus ayant l'hépatite C, toutes ces personnes s'intégrant aux réseaux d'injection regroupant des personnes ayant guéri de l'hépatite C.

Les participants ont également suggéré des mesures de réduction des méfaits qui pourraient soutenir le programme de traitement comme outil de prévention et réduire le taux de réinfection par l'hépatite C, dont les suivantes :

  • éducation sur l'hépatite C et les voies de transmission
  • accès accru au traitement de substitution aux opiacés
  • accès aux programmes d'aiguilles et de seringues dans les prisons

Selon les chercheurs, « le traitement comme outil de prévention dans le contexte carcéral réduirait probablement les taux de transmission, mais les détenus continuent de se préoccuper de l'efficacité à long terme des efforts en lien avec le traitement comme outil de prévention (et des traitements) tant qu'ils n'ont pas accès à des mesures préventives efficaces ». (Healio.com, septembre 2017, en anglais)

La ménopause est liée à la progression des lésions hépatiques dans les cas de co-infection VHC/VIH

La ménopause serait associée à l'augmentation des lésions hépatiques chez les femmes ayant la co-infection à l'hépatite C et au VIH, ont rapporté des chercheurs dans Clinical Infectious Diseases.

La recherche antérieure explorant l'impact du vieillissement de l'appareil reproducteur sur la progression des lésions hépatiques a été limitée par le manque d'ajustements tenant compte de l'âge chronologique et l'absence de suivi longitudinal.

Cette étude était fondée sur la cohorte de la Women's Interagency HIV Study (WIHS) et incluait 405 femmes américaines ayant la co-infection VHC/VIH qui ne vivaient pas encore la ménopause. L'étude a suivi la progression de la ménopause et des lésions hépatiques pour une période médiane de 9,1 ans. Une participante sur cinq suivait une hormonothérapie de substitution d'un genre ou d'un autre.

Après avoir ajusté leurs données en fonction de l'âge chronologique, les chercheurs de l'étude ont découvert que les lésions hépatiques progressaient plus rapidement durant la ménopause qu'avant celle-ci (0,12 unités/an plus vite). L'endommagement du foie se produisait également plus rapidement après la ménopause qu'avant celle-ci, mais cette différence n'était pas significative du point de vue statistique.

Selon les chercheurs, « les résultats ont une signification clinique importante et portent à croire que [les femmes actuellement en ménopause] et les femmes ménopausées devraient avoir la priorité en tant que candidates au traitement du VHC par antiviraux à action directe (AAD) afin d'éviter les dommages additionnels au foie ». (infohep.org, août 2017, en anglais)

La glycémie est mieux contrôlée chez les diabétiques après la guérison de l'hépatite C

Le taux de sucre sanguin (glycémie) a chuté considérablement chez des personnes diabétiques guéries de l'hépatite C, ont rapporté des chercheurs lors du Congrès international sur le foie tenu à Amsterdam.

L'étude italienne en question a porté sur 122 personnes ayant l'hépatite C et le diabète de type 2. La majorité des participants étaient des hommes (70 %) et 30 % étaient des femmes. La moyenne d'âge du groupe était de 61 ans.

Sur 122 participants, 101 (83 %) ont guéri de l'hépatite C, alors que 21 (17 %) n'ont pas guéri ou ne se sont pas fait offrir de traitement contre l'hépatite C.

Les participants ont été suivis pendant 24 à 36 semaines, y compris avant, pendant et après le traitement.

Trente-sept pour cent (37 %) des personnes guéries ont été en mesure de réduire la dose de leur médication contre le diabète après avoir guéri de l'hépatite C. Chez le groupe non guéri ou non traité, une seule personne a été en mesure de réduire la dose de sa médication antidiabétique.

Dans l'ensemble, ces résultats portent à croire que la guérison de l'hépatite C peut améliorer la santé des personnes ayant le diabète grâce à un meilleur contrôle de la glycémie.

Dans TraitementActualités 221, CATIE a rendu compte de plusieurs autres résultats importants en matière d'hépatite C que l'on avait présentés au Congrès international sur le foie 2017. Vous pouvez lire le rapport complet ici. (catie.ca, juillet 2017, en anglais)

Branchez-vous au monde scientifique

Conséquence à long terme de l'infection chronique au virus de l'hépatite C dans un contexte du monde réel : L'étude allemande LOTOS, Liver International, juillet 2017, en anglais

Comprendre les expériences du partage de matériel pour fumer du crack et les raisonnements des utilisateurs : Une étude qualitative menée auprès de fumeurs de crack à Montréal, The International Journal of Drug Policy, octobre 2017, en anglais