Votre guide sur le traitement du VIH

Faire suivre votre état de santé

Les visitez régulières chez votre médecin pour faire suivre votre état de santé font partie de votre vie avec le VIH. Lors de ces visites, vous pouvez poser des questions et parler des changements éventuels qui ont lieu dans votre corps. Votre médecin choisira peut-être d’effectuer aussi un examen physique pour vérifier certaines choses.

Des prélèvements de sang seront faits au laboratoire tous les quelques mois, surtout durant la première année de votre traitement. Votre sang sera testé pour déterminer plusieurs choses. On effectuera deux tests sanguins importants pour mesurer votre charge virale et votre compte de CD4. Les autres tests de routine peuvent détecter d’autres problèmes de santé potentiels, même si vous n’éprouvez pas de symptômes remarquables.

Comment vous sentez-vous? Chaque fois que vous verrez votre médecin, dites-lui comment vous vous sentez depuis la dernière fois, surtout si vous avez remarqué quelque chose de nouveau ou d’inhabituel. Les nouveaux symptômes peuvent inclure les changements dans votre humeur ou votre santé mentale. Si vous vous sentez triste ou déprimé, dites-le. Votre médecin fera sans doute un suivi en vous posant quelques questions.

« Mon médecin est plein de compassion et passe beaucoup de temps à m’écouter et à me parler. Il sait que je me suis déjà battu contre la dépression, et il est là pour m’aider et me soutenir. »

—Randy

« Je me sens bien quand je reçois mon résultat indétectable tous les trois mois. C’est toujours la première question que je pose à mon médecin. Cela veut dire que je n’ai pas besoin de changer mon traitement et que tout ira bien jusqu’aux analyses suivantes. C’est encourageant, une affirmation positive que je vais bien. J’ai des résistances multiples aux médicaments, donc c’est un grand soulagement de savoir que je n’ai pas besoin de changer de régime. » 

—Murray

Votre charge virale – Votre charge virale est la quantité de VIH dans votre sang. Le test de la charge virale mesure la quantité de VIH dans un échantillon de sang. Le résultat est exprimé en copies de matériel génétique du VIH (soit l’ARN) dans un millilitre de sang (copies/ml; un millilitre a à peu près la taille d’un petit pois). Sans traitement, la charge virale d’une personne séropositive peut atteindre une hauteur de quelques millions de copies/ml.

Les tests standards utilisés au Canada peuvent mesurer un niveau de charge virale aussi faible que 40 à 50 copies/ml. Au-dessous de ce niveau, votre virus est considéré comme indétectable. (Il existe des tests plus sensibles, mais ils ne sont utilisés que dans les laboratoires spécialisés ou dans le cadre de certains essais cliniques.)

Votre charge virale est la plus importante mesure de l’efficacité de votre traitement. L’objectif principal du traitement consiste à atteindre le plus vite possible une charge virale indétectable et à la maintenir ainsi.

Le terme charge virale « indétectable » ne veut pas dire qu’il n’y a plus de VIH dans votre corps. Cela veut dire que la quantité de VIH dans votre sang est trop faible pour être mesurée avec les tests de routine disponibles. Si vous oubliez de prendre des doses, que vous arrêtez de prendre votre traitement ou que le VIH dans votre corps acquiert une résistance à vos antirétroviraux, votre charge virale deviendra de nouveau détectable (c’est-à-dire supérieure à 40 ou 50 copies/ml). Si cela arrive, il sera peut-être nécessaire de changer de traitement.

Votre compte de CD4 – Votre compte de CD4 est une mesure de la force de votre système immunitaire, c’est-à-dire votre capacité de lutter contre les infections. D’ordinaire, le compte de CD4 diminue au fur et à mesure que le VIH endommage le système immunitaire, et il augmente à mesure que le système immunitaire récupère sa force sous l’effet du traitement.

Le compte de CD4 normal d’une personne séronégative en bonne santé se situe généralement entre 500 et 1 500 cellules. Plus vous commencez le traitement tôt, plus vous aurez de chances de voir votre compte de CD4 rester élevé ou grimper jusqu’à un niveau élevé.

En général, vous devriez faire vérifier votre compte de CD4 tous les trois à six mois. Le compte de CD4 est mesuré en cellules par millimètre cube de sang (cellules/mm3; un millimètre cube a à peu près la taille d’une tête d’épingle).

Ressource

Le test de la charge virale en VIH – Feuillet d'information de CATIE