Votre guide sur le traitement du VIH

L’observance thérapeutique est essentielle!

« Tous mes patients connaissent mon mantra concernant la prise de pilules : si vous les prenez, elles agiront, et elles agiront probablement pour toujours. Alors, travaillons ensemble afin que vous preniez (ou que vous continuiez à prendre) vos antirétroviraux tous les jours, sans exception. Les rappels par texto, les apps, les alarmes, les papillons adhésifs, tous les moyens sont bons. Je dis aux gens que la plupart d’entre nous avons des engagements plus grands à respecter que la prise d’une pilule une fois par jour et les examens réguliers chez le médecin. Grâce à un traitement efficace et à des soins continus, on peut vivre très bien avec le VIH. »

—Dre Lisa Barrett,
spécialiste des maladies infectieuses

Les traitements du VIH peuvent être très simples de nos jours, et de nombreuses personnes ont besoin de prendre un seul comprimé par jour pour contrôler le virus. Mais une chose n’a pas changé : le traitement demeure un engagement à vie qui nécessite la prise de médicaments tous les jours, en suivant les prescriptions à la lettre. On parle ici d’observance thérapeutique.

Votre traitement ne sera efficace que si vous le prenez tous les jours. Il est important de respecter votre horaire de prise de pilules parce que ces médicaments sortent rapidement du corps, alors qu’il faut maintenir une certaine concentration de médicaments anti-VIH dans votre sang afin de supprimer continuellement le virus. Si vous oubliez trop souvent de prendre vos pilules et que votre virus acquiert une résistance à vos médicaments, votre traitement ne sera plus capable de contrôler le VIH. Même s’il existe d’autres combinaisons qui pourraient agir pour vous, il vaut mieux veiller à ce que votre traitement actuel continue d’agir le plus longtemps possible.

Votre médecin et votre pharmacien devraient être en mesure de vous aider à respecter votre horaire de prise de pilules, alors n’oubliez pas d’en discuter avec eux.

Voici quelques trucs que vous pourriez trouver utiles :

  • Prenez vos médicaments à la même heure (ou aux mêmes heures) chaque jour.
  • Réglez l’alarme de votre téléphone cellulaire ou de votre montre pour vous rappeler de prendre vos médicaments. Cela peut être particulièrement utile lorsque vous voyagez. Ou portez un petit téléavertisseur (beeper) pour vous rappeler les heures de vos prises (parlez-en à votre pharmacien). Il existe aussi de nombreuses apps qui peuvent faire cela pour vous.
  • Gardez vos médicaments près de votre lit, dans une armoire de cuisine que vous ouvrez souvent ou dans un autre endroit où vous êtes susceptible de les voir facilement, afin de ne pas oublier de les prendre.
  • Gardez une petite réserve de médicaments dans les endroits que vous fréquentez souvent, comme chez votre famille ou partenaire, ou peut-être au travail.
  • Si vous voyagez, planifiez à l’avance. Mettez dans vos bagages le nombre de pilules dont vous aurez besoin pendant la période de votre voyage, ainsi que quelques doses additionnelles au cas où vos plans changeraient. Si vous prenez l’avion, gardez toujours vos médicaments et ordonnances dans votre bagage à main. Ne les mettez jamais dans vos bagages enregistrés. Si jamais vos valises étaient perdues, vous n’auriez plus de médicaments.
  • Utilisez des piluliers en plastique (dosettes) pour entreposer les pilules nécessaires pour une semaine. Certaines pharmacies accepteront d’emballer vos pilules dans des plaquettes alvéolaires en fonction de votre horaire de prises quotidien.
  • Assurez-vous de ne pas épuiser vos réserves de médicaments.
  • Parlez à d’autres personnes vivant avec le VIH et tirez des leçons de leurs expériences.
  • Développez un réseau de personnes qui pourront vous soutenir et vous rappeler de prendre vos médicaments.

Si vous avez de la difficulté à prendre vos médicaments tel que prescrit, n’ayez pas peur de demander de l’aide. Peut-être que vous vous sentez déprimé, que vous voyagez beaucoup, que votre vie n’est pas très stable en ce moment ou que vous prenez des substances, ou que vous ne pouvez pas garder vos médicaments chez vous en toute sécurité… Tous ces facteurs peuvent compromettre votre observance. Ou peut-être que vous trouvez juste cela difficile de vous rappeler de prendre vos médicaments tous les jours! Vous n’êtes pas le seul. Parlez à votre médecin, infirmière ou pharmacien ou encore au personnel de votre organisme VIH local pour savoir comment il pourrait vous soutenir.

L’observance peut être un défi de taille! Oublier de prendre une dose occasionnelle n’est pas la fin du monde, donc c’est inutile de paniquer. Faites de votre mieux pour vous remettre sur la bonne voie, car vous assurerez ainsi l’efficacité continue de votre combinaison, ainsi que les meilleurs bénéfices à long terme pour vous.