Ton kit : conseils pour prendre soin de toi si tu as l’hépatite C ou le VIH et que tu t’injectes des drogues

As-tu l’hépatite C ou le VIH? Est-ce que tu t’injectes des drogues?

Si tu as répondu oui, cette ressource est pour toi. Continue ta lecture.

C’est quoi au juste l’hépatite C et le VIH?

L’hépatite C est une infection qui s’attaque à ton foie. Elle est dans ton sang.

Le VIH est aussi une infection dans ton sang. Il se trouve aussi dans certains autres liquides corporels. Si tu as le VIH, ton corps a du mal à combattre des infections. Cela signifie que tu peux tomber malade plus facilement et plus souvent.

L’hépatite C et le VIH sont des maladies qui peuvent te rendre très malade si tu ne reçois pas les soins de santé pour les traiter.

Cette ressource contient des informations sur les façons de prendre soin de toi et de protéger les autres si tu vis avec l’hépatite C ou le VIH et que tu t’injectes des drogues.

Apprendre que tu as l’hépatite C ou le VIH peut être difficile.

Donne-toi le temps de digérer la nouvelle.

Cela pourrait te faire du bien de parler à un ami ou à un membre de ta famille.

De nombreuses personnes qui ont l’hépatite C ou le VIH peuvent rester en bonne santé et vivre longtemps.

Une fois prêt(e), voici certaines choses que tu peux faire :

  • Parle à un infirmier ou à un professionnel de la santé.
  • Parle avec d’autres personnes qui vivent avec l’hépatite C ou le VIH.
  • Demande à ton médecin de te parler des traitements contre l’hépatite C et le VIH.

Les choses que tu peux faire pour rester en santé

Vivre avec l’hépatite C et le VIH, c’est difficile pour ton corps, mais tu peux faire plusieurs choses pour rester en santé. Tu peux :

  • Boire de l’eau
  • Dormir assez
  • Manger le mieux possible
  • Parler à quelqu’un de ce que tu ressens

Consommer des drogues, fumer des cigarettes et boire de l’alcool, c’est aussi difficile pour ton corps. Certaines personnes décident de changer leur consommation après avoir appris qu’elles ont l’hépatite C ou le VIH. Parle à un infirmier ou à un professionnel de la santé, si tu veux faire un changement. Ces personnes peuvent t’aider.

Prendre des médicaments contre l’hépatite C ou le VIH

Il existe des médicaments pour traiter l’hépatite C. Ces médicaments peuvent guérir l’hépatite C.

Il existe aussi des médicaments pour traiter le VIH. Ils ne peuvent pas te guérir du VIH, mais ils peuvent t’aider à rester en santé longtemps.

Pour en savoir plus sur ces traitements, parle avec un médecin, un infirmier ou un intervenant.

CATIE a un autre ressource intitulé Traite-moi bien qui contient de l’information sur les traitements pour les personnes qui vivent avec l’hépatite C ou le VIH et qui s’injectent des drogues.

Se faire dépister régulièrement

L’hépatite C et le VIH peuvent se transmettre d’une personne à une autre de la même façon.

Donc, si tu sais déjà que tu as l’hépatite C, il serait bon de passer régulièrement un test de dépistage du VIH. Si tu sais que tu as le VIH, c’est une bonne idée de te faire dépister régulièrement pour l’hépatite C.

Tu pourrais aussi vouloir te faire dépister régulièrement pour l’hépatite A, l’hépatite B et d’autres infections transmissibles sexuellement (ITS).

Un infirmier ou un médecin dans une clinique peut te faire passer ces tests.Ils peuvent aussi te dire à quelle fréquence les passer.

Pour savoir où passer les tests, demande à ton professionnel de la santé ou appelle CATIE au 1-800-263-1638.

Trucs pour les tests de sang si tes veines sont en mauvais état

Les tests de dépistage de l’hépatite C et du VIH sont des tests sanguins. Passer des tests de sang peut être difficile si tes veines sont en mauvais état, mais voici certains trucs pour que le test soit plus facile :

  • Montre au médecin ou à l’infirmier tes veines qui sont en meilleur état.
  • Réchauffe ton corps en prenant une douche et en portant des vêtements chauds pour aller à ton rendez-vous.
  • Bois 2 à 3 verres d’eau, entre 1et 2 heures avant ton test.
  • Demande le dépistage du VIH qui est fait par piqûre sur le bout d’un doigt.
  • Emmène un ami pour te rassurer.

Comment l’hépatite C et le VIH se transmettent d’une personne à une autre

L’hépatite C et le VIH se trouvent dans le sang.

L’hépatite C ou le VIH peuvent se transmettre d’une personne à une autre si elles partagent du matériel pour s’injecter des drogues.

L’hépatite C ou le VIH peuvent se transmettre d’une personne à une autre si elles partagent une pipe pour fumer du crack.

L’hépatite C ou le VIH peuvent aussi se transmettre d’une personne à une autre lorsqu’une personne se fait faire un tatouage ou un perçage, si l’artiste ne stérilise pas les instruments ou s’il réutilise l’encre.

Le VIH est différent de l’hépatite C, car le VIH peut se transmettre d’une personne à une autre pendant une relation sexuelle sans condom. 

Le VIH se trouve dans le sperme, le liquide pré-éjaculatoire, le liquide vaginal et le liquide anal. Ceci veut dire que le VIH peut se transmettre d’une personne à une autre pendant une relation sexuelle sans condom.

Il y a peu de chance d’attraper l’hépatite C pendant une relation sexuelle. L’hépatite C est différente du VIH, car l’hépatite C peut se transmettre d’une personne à une autre lors du partage d’un rasoir, d’une brosse à dents ou d’un coupe-ongles.

L’hépatite C et le VIH ne sont pas présents dans la salive, dans la sueur ni dans les larmes. Ces virus ne peuvent pas se transmettre par des choses comme les poignées de main, les baisers, la toux, les piscines, les sièges de toilette, les serviettes, les fourchettes, les verres, la nourriture et les animaux.

Être prudent en t’injectant des drogues

Si tu t’injectes des drogues, essaie de ne pas emprunter ni de prêter d’instrument. Il pourrait y avoir du sang qui contient de l’hépatite C ou du VIH.

Le sang sur un instrument peut être trop petit pour être visible à l’œil nu.

Si tu utilises des instruments neufs tout le temps, il n’y a AUCUN risque d’être infecté par l’hépatite C ou le VIH ni de les transmettre lorsque tu t’injectes des drogues.

Voici 2 autres bonnes raisons d’utiliser du matériel neuf :

  • Une nouvelle aiguille est pointue et risque moins d’endommager tes veines.
  • Utiliser du matériel neuf t’aide à éviter les caillots de sang, la cotton fever et d’autres infections.

Toutes ces choses devraient être neuves :

Seringue et aiguille
Réchaud (cooker)
Filtres
Vitamine C en poudre ou acide citrique
Eau stérile
Tampons alcoolisés
Il n’est pas nécessaire que ton garrot (ou tourniquet) soit neuf à chaque fois, si tu es la seule personne qui l’utilise. Mais prends un nouveau garrot si tu vois du sang ou de la saleté dessus

Contrôler le moment où tu consommes des drogues et ta façon de le faire

Si tu as besoin de l’aide d’une personne pour prendre de la drogue, tu pourrais venir à être en manque parce que tu ne peux pas consommer au moment où tu en as besoin.

Essaie de contrôler ta façon de prendre de la drogue et le moment où tu le fais.

Pour mieux contrôler ta consommation de drogues :

  • Apprends à t’injecter toi-même. S’il y a un infirmier de rue dans ta communauté, il peut t’expliquer comment faire.
  • Fais affaire directement avec ton vendeur de drogue, pour pouvoir acheter toi-même ta drogue, au besoin.
  • Essaie de consommer en présence de personnes en qui tu as confiance et dans un lieu où tu peux prendre ton temps.

Être prudent en te faisant tatouer ou percer

Si tu te fais tatouer ou percer une partie du corps, dans un studio professionnel, chez toi ou en prison, il est plus prudent que l’artiste
utilise :

  • Un appareil de tatouage ou des instruments pour le perçage qui sont stérilisés
  • Des aiguilles neuves
  • De l’encre neuve
  • Des contenants neufs pour l’encre à tatouage
  • Des gants de latex ou de vinyle neufs

Si l’artiste travaille dans un studio professionnel, assure-toi qu’il a une machine spéciale appelée autoclave qui sert à stériliser les instruments.

Être prudent dans tes relations sexuelles

Le VIH peut se transmettre d’une personne à une autre, pendant une relation sexuelle.

L’hépatite C se transmet rarement par le sexe.

Il existe plusieurs moyens d’avoir des relations sexuelles plus sécuritaires.

Utilise les façons qui te conviennent le mieux.

  • Il est plus sécuritaire d’avoir une relation sexuelle orale (faire une pipe, blow job) que vaginale (pénétration du pénis dans le vagin), anale (fourrer dans le cul, par-derrière) ou frontale.
  • Garde des condoms, du lubrifiant et des digues dentaires près de toi en prévision de tes activités sexuelles.
  • En général, les personnes qui ont le VIH et qui prennent des médicaments anti-VIH sont moins à risque de transmettre le VIH pendant des relations sexuelles. Ton médecin peut t’en dire plus.

D’autres façons de te protéger

L’hépatite C et le VIH peuvent se transmettre d’une personne à une autre si elles partagent des objets sur lesquels il y a du sang. Il est possible que la quantité de sang soit si petite qu’on ne la voit pas, mais qu’elle soit capable de transmettre l’hépatite C ou le VIH.

Il peut y avoir du sang sur les pipes à crack, alors utilise ta propre pipe et essaie de ne pas la partager.

Si tu n’as pas ta propre pipe, utilise un embout (le bout que les lèvres touchent) qui n’appartient qu’à toi. Si tu n’as pas d’embout, tu peux en fabriquer un avec un élastique ou du ruban électrique.

Il peut aussi y avoir du sang sur les brosses à dents, un rasoir ou un coupe-ongles. Essaie de ne pas les partager.

Tu penses à avoir un bébé?

Si tu as le VIH ou l’hépatite C et penses à avoir un bébé, parles-en à un infirmier ou à un médecin.

Si tu as le VIH ou l’hépatite C et crois être enceinte, parles-en à un infirmier ou à un médecin.

Le risque de transmettre l’hépatite C à ton bébé pendant ta grossesse est très faible.

Le VIH peut se transmettre à ton bébé pendant la grossesse, l’accouchement et l’allaitement. La bonne nouvelle, c’est qu’avec des soins et traitements, il est possible d’avoir un bébé séronégatif.

Où trouver plus d’information sur l’hépatite C ou le VIH?

Parle avec :

  • un médecin
  • un infirmier
  • un intervenant
  • ou appelle CATIE au 1-800-263-1638