Pré-fix : Un guide à l'intention des personnes vivant avec l'hépatite C ou le VIH qui s'injectent des drogues

Au-delà de l'hépatite C et du VIH : les autres infections qu'il faut connaître

Il est parfois difficile de distinguer entre les problèmes liés à la consommation de drogues par injection, comme le sevrage, et d’autres maladies comme la tuberculose, l’hépatite B et les infections transmissibles sexuellement. Cette confusion peut faire en sorte qu’une infection qu’il faut traiter passe inaperçue. Pour vous assurer d’un bon diagnostic, essayez de parler honnêtement à votre travailleur de la santé de vos habitudes de consommation de drogues.

Le tableau suivant décrit des infections courantes chez les personnes qui consomment des drogues et ce qu’on peut faire.

Hépatite B

Qu'est-ce que c'est?

L'hépatite B est un virus qui nuit au foie.

Comment une personne contracte-t-elle l'hépatite B?

Les relations sexuelles sans condom et le partage de seringues et d'autre matériel d'injection.

Comment savoir si l'on est infecté?

Un test sanguin vous dira si vous avez l'hépatite B. Ce test est différent de celui utilisé pour détecter l'hépatite C.

Comment se protéger et comment protéger les autres contre l'hépatite B?

  • Demandez à votre médecin de vous faire vacciner contre l'hépatite B pour vous empêcher de la contracter. (Vous pouvez vous faire vacciner contre l'hépatite A en même temps);
  • Évitez de partager votre matériel d'injection;
  • Évitez de conserver ou de collecter les filtres pour faire un wash (au moyen d’un rinçage de filtres pour en récupérer la drogue restante).
  • Utilisez condoms et digues dentaires pour les relations sexuelles;
  • Évitez de partager vos articles d'hygiène personnelle, comme les rasoirs et les brosses à dents.

Traitement

  • Parfois, les personnes ayant l'hépatite B se débarrassent toutes seules du virus sans qu'un traitement soit nécessaire;
  • On utilise des médicaments appelés antiviraux pour traiter l'hépatite B. Il est impossible de guérir l'hépatite B, mais les médicaments peuvent ralentir la progression de l'infection ou empêcher le virus d'endommager votre corps.

Tuberculose

Qu'est-ce que c'est?

  • La tuberculose est causée par des bactéries qui attaquent surtout les poumons, mais aussi d'autres parties du corps comme les reins, la colonne vertébrale et le cerveau.
  • Il existe deux types de tuberculose : la tuberculose « latente » (vous n'avez pas de symptômes et ne pouvez pas transmettre la maladie à d'autres personnes); et la tuberculose « active » (vous vous sentez peut-être malade, et il est possible de transmettre la maladie à d'autres personnes).

Comment une personne contracte-t-elle la tuberculose?

  • La tuberculose se transmet dans l'air lorsqu'une personne ayant la tuberculose active tousse, éternue, crache ou vous parle de très près, de sorte que vous inspirez les bactéries.
  • Entre autres, la tuberculose peut se transmettre lorsqu'une personne inhale de la fumée puis l'exhale dans la bouche d'une autre personne (shot-gun).

Comment savoir si l'on est infecté?

Le diagnostic de la tuberculose est déterminé par un test de la peau et une radiographie pulmonaire.

Comment se protéger et comment protéger les autres contre la tuberculose?

  • Si vous fumez ou sniffez du crack ou de la cocaïne, utilisez votre propre pipe ou paille;
  • Si vous fumez du tabac ou de la marijuana, évitez de partager les cigarettes et les joints;
  • Si vous vous injectez des drogues, utilisez des instruments neufs et ne les partagez pas;
  • Si vous sniffez de la colle ou d'autres solvants, utilisez votre propre sac.

Traitement

  • Si vous avez la tuberculose latente, votre médecin pourra vous donner des médicaments pour l'empêcher de devenir active;
  • Si vous avez la tuberculose active, votre médecin pourra vous donner des médicaments pour vous guérir.

Syphilis

Qu'est-ce que c'est?

La syphilis est une maladie transmissible sexuellement causée par une bactérie. Sans traitement, la syphilis peut nuire au cœur, au cerveau, au foie et à d'autres organes, et elle peut être mortelle.

Comment une personne contracte-t-elle la syphilis?

La syphilis se transmet lorsque vos lèvres, votre bouche, vos organes génitaux ou votre anus entrent en contact avec une personne ayant des plaies syphilitiques. Les plaies peuvent apparaître sur les lèvres et dans la bouche ou encore sur les organes génitaux ou les fesses. La syphilis peut aussi se transmettre par le partage de matériel d'injection de drogues et d'une personne enceinte à son bébé à naître.

Comment savoir si l'on est infecté?

Un test sanguin vous dira si vous avez la syphilis. L’infection peut prendre entre deux et 12 semaines à apparaître dans le sang.

Comment se protéger et comment protéger les autres contre la syphilis?

  • Utilisez condoms et digues dentaires pour les relations sexuelles;
  • Si vous vous injectez, utilisez du matériel neuf et ne partagez pas;
  • Faites-vous tester pour la syphilis si vous découvrez que vous êtes enceinte.

Traitement

  • Votre médecin vous donnera des antibiotiques pour traiter la syphilis.
  • Si vous avez le VIH, il est important de faire traiter rapidement la syphilis parce qu'elle peut s'aggraver plus rapidement si vous avez le VIH.

Infections transmissibles sexuellement

Les autres infections transmissibles sexuellement (ITS), dont la chlamydia, la gonorrhée et l’herpès génital, peuvent être douloureuses et inconfortables. De plus, il est plus facile de transmettre le VIH durant les relations sexuelles si un par
tenaire ou l’autre a une ITS. Pour en savoir davantage sur le dépistage et le trai
tement des ITS, parlez à votre travailleur de la santé local ou consultez le site masexualite.ca ou la brochure ITS : Infections transmissibles sexuellement.

Abcès, cellulite et autres infections

Certaines infections résultent de difficultés à s’injecter les drogues, comme lorsqu’on manque une veine ou que la saleté ou des bactéries entrent dans le corps pendant l’injection. Les abcès et la cellulite sont des infections qui affectent la zone qui entoure le site d’injection. Ces infections peuvent être douloureuses et vous causer des malaises. Des infections très graves sont susceptibles de se produire dans le cœur (endocardite) et les os (ostéomyélite). Ces infections ont lieu lorsque des bactéries entrent dans le sang et se propagent partout dans le corps. Elles peuvent être difficiles à traiter et risquent de vous tuer.

De façon générale, les mesures suivantes permettent d’éviter les infections de la peau près des sites d’injection :

  • Avant de vous injecter, lavez-vous les mains et le site d'injection avec du savon et de l'eau. Si c'est tout ce que vous avez, utilisez de l'eau, des tampons d'alcool ou des serviettes aseptiques seulement;
  • Utilisez du matériel d'injection neuf chaque fois que vous consommez des drogues;
  • Faites vos injections dans des endroits les plus propres possibles. Des bactéries se trouvent sur tout ce qui entre en contact avec la pointe de la seringue, y compris la salive, les doigts et les vêtements. Moins il y a de contact, plus seringue demeurera propre. Évitez de lécher la seringue;
  • Choisissez un site différent pour chaque injection pour mieux préserver vos veines. Tentez d’attendre que la plaie soit guéri avant d’injecter aux sites déjà utilisés. Essayez d'éviter les sites d'injection dangereux comme l'aine, les cuisses, les poignets et le cou.

Pour en savoir plus sur la façon d'éviter les infections lorsque vous vous injectez des drogues, consultez S’injecter de façon plus sécuritaire.