Le pouvoir de l'indétectable : Ce qu’il faut savoir sur le traitement du VIH comme prévention

Le sexe plus sécuritaire

Lorsque vous maintenez une charge virale indétectable, vous ne pouvez pas transmettre le VIH aux personnes avec qui vous avez des rapports sexuels. Cela reste vrai qu’il s’agisse de rapports sexuels vaginaux, oraux ou anaux. Cela est également vrai pour le sexe avec condom et le sexe sans condom.

Nous pouvons dire avec confiance que le VIH indétectable est intransmissible sexuellement : I=I.

Les études montrent qu’une personne ne transmet pas le VIH par voie sexuelle si sa charge virale est inférieure à 200 copies/ml; cependant, le résultat idéal du traitement pour la santé à long terme consiste à maintenir une charge virale indétectable (habituellement 50 copies/ml ou moins).

Comment le savons-nous?

De grandes études internationales l’ont confirmé : lorsqu’une personne séropositive ayant une charge virale indétectable a un rapport sexuel avec une personne séronégative, elle ne lui transmet pas le VIH. Les données sont claires.

Et les ITS?

Lorsque vous avez une charge virale indétectable, il vous est encore possible de transmettre et de contracter d’autres ITS (infections transmissibles sexuellement), telles que la chlamydia, l’herpès, la gonorrhée et la syphilis. Cependant, comme les condoms réduisent le risque de nombreuses ITS, vous souhaiterez peut-être utiliser votre traitement du VIH et des condoms.

Si j’ai une charge virale indétectable, est-il encore nécessaire que je dise à mes partenaires sexuels que j’ai le VIH?

Si vous avez une charge virale indétectable, vous ne mettez pas vos partenaires sexuels à risque de contracter le VIH, mais la loi canadienne exige que vous disiez à votre partenaire sexuel que vous avez le VIH dans certaines circonstances. Pour obtenir l’information la plus à jour sur quand les personnes vivant avec le VIH ont l’obligation légale de dévoiler leur statut, contactez le Réseau juridique canadien VIH/sida (www.aidslaw.ca).

Il n’est pas clair comment la loi s’applique au sexe oral.

Et si j’ai une charge virale détectable?

Il est clair que l’atteinte d’une charge virale indétectable a de nombreux avantages : en plus de ses bienfaits importants pour la santé, c’est une excellente façon de prévenir la transmission du VIH. Si votre charge virale est encore détectable, travaillez avec votre équipe de soins afin de trouver une combinaison de médicaments qui pourrait mieux fonctionner pour vous.

Si vous suivez fidèlement votre traitement, mais que vous continuez d’avoir une charge virale détectable, rassurez-vous, car il reste des choses à faire pour rester en santé et éviter la transmission du VIH. Les autres façons hautement efficaces de prévenir le VIH incluent les condoms et (pour les personnes séronégatives) la PrEP.

Qu’est-ce que la PrEP?

La PrEP (prophylaxie pré-exposition) est une stratégie de prévention hautement efficace. En vertu de celle-ci, une personne séronégative qui court le risque de contracter le VIH prend un médicament anti-VIH particulier. Une fois la PrEP commencée, il est important de prendre le médicament tel que prescrit et de consulter un médecin ou une infirmière aux trois mois pour se faire tester pour le VIH et les autres ITS et faire le suivi des effets secondaires.

Qu’est-ce-que la PPE?

La PPE (prophylaxie post-exposition) est une stratégie en vertu de laquelle une personne séronégative prend immédiatement des médicaments anti-VIH après une exposition possible au VIH afin de réduire le risque d’infection. La PPE consiste en une combinaison de deux ou trois médicaments qu’il faut commencer à prendre aussitôt que possible, dans les 72 heures suivant l’exposition possible au VIH. Il faut prendre les médicaments tous les jours pendant 4 semaines en suivant les prescriptions à la lettre.