Hépatite C : Un guide détaillé

Troubles du sommeil

Même s’ils font des siestes le jour, beaucoup de gens infectés par l'hépatite C ont de la difficulté à rester éveillés lorsqu’ils le veulent. Leur sommeil est également moins réparateur. Le trouble du sommeil le plus courant porte le nom d’inversion du cycle jour-nuit. Ce phénomène se produit lorsqu’une personne reste éveillée la nuit, puis dort une bonne partie de la journée.

Cause

Les troubles du sommeil peuvent être causés par le stress inhérent au fait de souffrir d’hépatite C, mais ils sont également fréquents chez les personnes qui souffrent de cirrhose ou d’insuffisance hépatique.

Traitement

  • Si vous choisissez d’utiliser des produits vendus sans ordonnance qui aident au sommeil, vérifiez d’abord auprès de votre médecin.
  • La pratique régulière d’exercices cardiovasculaires (par exemple exercices aérobiques comme la course ou la bicyclette) favorise le sommeil.

Conseils

 Laissez tout ce qui concerne l’univers du monde éveillé à l’extérieur de votre chambre à coucher, sortez le téléviseur, le portable ou la paperasse que vous avez peut-être rapportée du bureau.
Éloignez votre réveille-matin de votre tête pour que la lumière du cadran lumineux ne vous éclaire pas.
Il est préférable qu’il fasse noir dans votre chambre à coucher et que la température y soit fraîche.
Tenez-vous loin de la caféine et de l’alcool peu avant l’heure du coucher.
Ne vous couchez pas affamé, mais ne prenez pas non plus un repas copieux avant l’heure du coucher.
Avant d’aller au lit, essayez une technique de relaxation comme des exercices de respiration, la méditation, la tenue d’un journal intime, une lecture légère ou un bain chaud.
Prenez l’habitude de vous coucher toujours à la même heure.
Relevez-vous si vous n’arrivez pas à dormir après environ une demi-heure. Occupez-vous à quelque chose d’ennuyant pendant quelque temps, puis retournez vous coucher.
Essayez de prendre l’habitude de dormir de sept à huit heures par nuit. Il n’est pas conseillé de dormir moins durant la semaine et de compenser en dormant plus le week-end.
Si votre chambre à coucher se trouve à proximité d’une source de bruit importante, envisagez l’emploi d’un dispositif technologique (comme un appareil qui créé un bruit neutre ou des sons apaisants comme le bruit des vagues) pour faire écran au bruit qui vous empêche de vous endormir.