Les signes et symptômes | CATIE - La source canadienne de renseignements sur le VIH et l'hépatite C

Hépatite C : Un guide détaillé

Les signes et symptômes

Rester à l'affût des signes et des symptômes de l'hépatite C n'est pas une façon fiable de diagnostiquer cette infection. Plus de la moitié des personnes atteintes sont asymptomatiques (elles n'ont aucun symptôme) durant les stades précoces de l'infection, et il peut s'écouler de nombreuses années avant que des symptômes n'apparaissent. Le test de dépistage est la seule façon de déterminer avec certitude si une personne est porteuse du virus de l'hépatite C. On recommande donc à toute personne qui pourrait être à risque de passer un test de dépistage.

Plus de la moitié des personnes atteintes n'ont aucun symptôme durant les stades précoces de l'infection.

Seul un tiers environ des personnes atteintes présentent des symptômes durant le stade aigu de l'infection. Ces symptômes comprennent les suivants :

  • fatigue
  • sensibilité ou douleur continue du côté droit de l'abdomen
  • diminution de l'appétit accompagnée éventuellement d'une perte de poids
  • symptômes grippaux
  • nausée
  • tendance à saigner ou à avoir facilement des bleus
  • jaunisse (coloration jaunâtre de la peau et du blanc des yeux)
  • éruptions cutanées
  • urine foncée
  • selles décolorées ou couleur d'argile

Dans beaucoup de cas, ces symptômes disparaissent après une courte période.

Si la maladie progresse au stade chronique, il peut s'écouler des années avant que des symptômes n'apparaissent. Les symptômes d'une insuffisance hépatique avancée comprennent les suivants :

  • jaunisse
  • ascite (enflure de l'abdomen)
  • présence de sang dans les selles ou les vomissements

Les personnes atteintes d'une hépatite C chronique sont également sujettes à des perturbations du sommeil, à la dépression, à la perte de poids, à la sécheresse et aux démangeaisons de la peau ainsi qu'au « brouillard cérébral », mais la cause exacte de ces symptômes demeure inconnue.

ll peut s'écouler des années avant que des symptômes n'apparaissent.

Certaines personnes décident de se faire tester lorsqu'elles présentent des symptômes. Toutefois, puisque l'infection à l'hépatite C provoque rarement des symptômes, le test de dépistage est recommandé à toute personne qui s'est adonnée à une activité à risque, parce que c'est la seule façon de confirmer l'infection.

Voir La gestion des symptômes et Comment gérer les effets secondaires pour en savoir plus sur les moyens de minimiser les symptômes.

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.