Guide pour une vie sexuelle plus sécuritaire

Se faire tester

De nombreuses ITS ne provoquent aucun symptôme, alors la seule manière de savoir avec certitude si vous avez une ITS consiste à vous faire tester. Cela peut nécessiter un test de sang ou d’urine ou encore un frottis de la gorge, du vagin, du rectum ou de l’urètre (trou par lequel on fait pipi). Le genre de test dépend du type d’ITS. Nous avons tendance à penser que les ITS ne touchent que les organes génitaux, mais certaines d’entre elles peuvent aussi infecter l’anus et la gorge. Il est important de parler à votre professionnel de la santé de vos différentes activités sexuelles afin qu’il puisse tester toutes les parties pertinentes de votre corps. La fréquence de vos tests de dépistage dépend de la fréquence de vos relations sexuelles et de la nature spécifique de celles-ci. Parlez-en à votre professionnel de la santé.