Guide pour une vie sexuelle plus sécuritaire

L'essentiel des ITS bactériennes

La chlamydia ne cause souvent aucun symptôme. Lorsqu’il y en a, ils mettent habituellement de deux à trois semaines à apparaître, mais ils peuvent se manifester jusqu’à six semaines après l’infection. Les symptômes incluent un écoulement inhabituel provenant du vagin, de l’urètre (trou par lequel on fait pipi) ou de l’anus ou encore des mictions douloureuses (on éprouve une sensation de brûlure en urinant). La chlamydia peut aussi infecter la gorge et causer ainsi un mal de gorge. On peut la traiter et la guérir efficacement avec un traitement antibiotique de courte durée. Une chlamydia non diagnostiquée ou non traitée peut endommager les organes de l’appareil reproducteur.

La gonorrhée ne cause souvent aucun symptôme. Lorsqu’il y en a, ils apparaissent souvent entre deux et sept jours après l’infection et peuvent inclure un écoulement provenant du vagin, de l’urètre ou de l’anus ou encore des mictions douloureuses. La gonorrhée peut aussi infecter la gorge et causer ainsi un mal de gorge. On peut la traiter et la guérir efficacement avec des antibiotiques, mais certaines souches de la gonorrhée sont devenues résistantes aux antibiotiques. Une gonorrhée non diagnostiquée ou non traitée peut endommager les organes de l’appareil reproducteur.

La syphilis évolue en plusieurs stades mais ne cause souvent aucun symptôme. Lorsqu’il y en a, ils peuvent mettre de trois à 90 jours à apparaître. Durant le premier stade, on peut constater l’apparition d’une ou plusieurs lésions indolores sur les organes génitaux, l’anus ou la bouche. La ou les lésions et les liquides qu’elles contiennent sont très infectieux. Lors du deuxième stade de l’infection, certaines personnes présentent une éruption cutanée. On peut traiter et guérir efficacement la syphilis avec des antibiotiques. Avec le temps, une syphilis non diagnostiquée ou non traitée peut causer des dommages au cerveau, au cœur et à d’autres organes.