Connectons nos programmes

Retraites de bien-être en fin de semaine 

Positive Women's Network (PWN)
Colombie-Britannique
2011

Défis

  • La crainte de révéler leur état sérologique VIH—surtout chez les femmes qui viennent de le découvrir— peut les empêcher de demander à participer à une retraite ou leur faire annuler leur participation à la dernière minute.
  • L’anxiété d’abandonner leur maison et leur routine pour voyager peut empêcher les femmes de participer même si leur demande de participation à une retraite a été acceptée.
  • Les problèmes de santé physique et/ou mentale peuvent empêcher les femmes de participer à une retraite à laquelle elles ont été acceptées. 
  • L’alcool et les drogues ne sont pas autorisés; certaines femmes ne peuvent pas s’en passer pendant une fin de semaine entière.
  • Les femmes avec des enfants peuvent avoir des difficultés logistiques et affectives à se séparer de leurs enfants pour la durée de la retraite.
  • Malgré la subvention offerte pour la garde d’enfants, les femmes peuvent ne pas trouver de garde d’enfant en laquelle elles peuvent avoir confiance.
  • De nombreux docteurs n’autorisent pas leurs patientes à emporter assez de méthadone pour toute la fin de semaine, ce qui empêche les femmes sous méthadone de participer à une retraite.
  • Même avec de l’aide, beaucoup de femmes ont du mal à remplir les formulaires requis, surtout celui qui exige une visite chez le médecin.
  • Il faut du temps et une organisation minutieuse pour trouver et engager des fournisseurs de service professionnels qui acceptent et respectent les valeurs inhérentes à la retraite.