Connectons nos programmes

Programme de gestion de cas en promotion de la santé 

AIDS Vancouver
Vancouver, C.-B.
2017

Défis

  • Besoins complexes des clients. Initialement, le programme était censé être une intervention à court terme ayant pour but d’arrimer les clients à risque d’infection au VIH à un réseau de soutien à long terme. Les gestionnaires de cas ont toutefois constaté que les besoins des clients sont plus complexes — logement, traitement pour la santé mentale et la consommation de substances, etc. — et nécessitent un engagement à plus long terme.
  • Consommation accrue de stimulants. Une consommation accrue de stimulants chez certaines populations a rendu le travail des gestionnaires de cas plus difficile. Les stimulants comme le crystal meth, par exemple, créent une très forte dépendance et les traitements sont inadéquats. Plus cette dépendance est active, plus il est difficile de combler les besoins de base de la personne.
  • Facteurs systémiques. Le manque de ressources adéquates pour les programmes d’aide au revenu, de logement, de transport et de sécurité alimentaire fait en sorte que le programme n’est pas en mesure de fournir un soutien optimal aux clients. Des pénuries continues de fournisseurs de soins primaires compétents et de places disponibles dans les programmes de traitement pour la santé mentale et la consommation de substances font également en sorte qu’il est difficile de fournir un soutien adéquat aux clients.
  • Participation d’organismes multiples. Bien que le programme HPCM soit coordonné par une seule organisation, il est administré dans plusieurs organismes qui ont tous des mandats différents. Une communication ouverte et attentive entre les administrateurs, les gestionnaires et les fournisseurs de première ligne a été une des façons de surmonter ce défi.