Connectons nos programmes

Totally Outright : Adapter le programme à Winnipeg 

Rainbow Resource Centre
Winnipeg, Man.
2014

Totally Outright (TO) est un programme de formation en leadership en matière de santé sexuelle destiné aux jeunes hommes gais, bisexuels, bispirituels et transgenres âgés de 18 à 26 ans. Il a été mis en œuvre  à Winnipeg pour la première fois en 2013. Il a été offert par le Rainbow Resource Centre (RRC), le plus ancien centre canadien de ressources pour les membres de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, transgenre et bispirituelle. Le programme a été créé en 2005 par le Community-Based Research Centre sur la santé sexuelle des hommes gais de Vancouver et est offert dans cette ville par Health Initiative for Men (HIM) et à Toronto par le AIDS Committee of Toronto. Bien que le programme soit adapté au contexte local de chaque ville, les trois cours favorisent l’apprentissage et le renforcement de la communauté chez les différentes générations d’hommes queer; les organisateurs du programme espèrent ainsi créer un bassin de jeunes hommes possédant les compétences nécessaires pour être des leaders en matière de santé sexuelle.

Le RRC fait face à un certain nombre d’obstacles uniques dans la mise en œuvre du programme TO à Winnipeg. En premier lieu, le programme est offert dans un contexte où les jeunes hommes queer peuvent être isolés en raison d’un manque d’espaces gais dans la ville. Il n’existe pas de village gai bien défini et dynamique et il y a peu d’endroits desservant les hommes gais. En outre, bien que la clinique de santé pour hommes gais cherche à combler les besoins de santé spécifiques des hommes gais, y compris les jeunes hommes queer, les ressources de santé et de bien-être pour cette communauté sont limitées.

En second lieu, Winnipeg est entourée de communautés rurales où vivent de nombreux jeunes hommes gais, bisexuels, transgenres et bispirituels. Aider les jeunes hommes de ces communautés à participer au programme TO serait une façon idéale de réduire leur sentiment d’isolement; toutefois, jusqu’ici, le RRC n’a pas eu suffisamment de fonds pour le faire.

Même s’il est situé dans un des plus petits centres urbains du Canada, le RRC n’a pas eu de difficultés à recruter des jeunes hommes pour participer au programme. Les organisateurs à Winnipeg ont eu tout autant de succès à aborder le public cible du programme — des jeunes hommes motivés provenant de divers milieux — que n’en ont eu leurs homologues de Vancouver et de Toronto. Une des priorités pour TO Winnipeg consiste à faire participer les hommes moins susceptibles d’entretenir des  liens étroits avec la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle, bispirituelle et transgenre ou avec d’autres hommes queer, afin de réduire leur sentiment d’isolement. 

TO Winnipeg s’est aussi avéré très populaire auprès des étudiants universitaires internationaux qui n’ont peut-être pas encore dévoilé leur homosexualité et qui se sont inscrits au programme dans le but de se rapprocher de la communauté LGBBT. Bien que plusieurs de ces hommes recherchent davantage un programme de soutien qu’un programme de leadership, TO Winnipeg constitue pour eux un important point d’entrée dans la communauté. Le personnel veille aussi à les aiguiller vers d’autres programmes comme New Pride of Winnipeg, un groupe d’entraide pour les nouveaux arrivants dans la ville.

Bien que TO Winnipeg offre essentiellement les mêmes cours et la même structure (séances avec animateur et un projet de groupe) que TO Vancouver et TO Toronto, une partie du contenu a été adaptée de manière à répondre aux besoins des jeunes hommes de Winnipeg. Le programme de Winnipeg comprend des séances sur les identités et la culture bispirituelles, et des séances sur le dévoilement de son homosexualité abordent ces défis dans le contexte d’une ville plus petite. 

La version du projet de groupe a peut-être été l’élément le plus fructueux du programme jusqu’ici. Dans les trois villes où le programme est offert, le projet de groupe est une façon d’amener les participants à réfléchir aux défis auxquels les hommes queer font face. Les membres du groupe élaborent une solution à un défi particulier et, typiquement, présentent cette solution aux autres participants le dernier jour du programme. Ce processus permet aux participants d’acquérir des compétences en animation de groupe, en travail de proximité et en pensée critique.

TO Winnipeg a utilisé les projets de groupe pour examiner de près les lacunes dans les connaissances sur la santé et le bien-être chez les hommes queer spécifiques à Winnipeg. Dans la première série de TO Winnipeg, les participants ont été divisés en groupes et on leur a demandé d’élaborer une campagne de sensibilisation sur un enjeu dans la communauté. Ils ont travaillé avec un concepteur graphique et un expert en marketing pour créer des maquettes de leurs concepts et ont par la suite présenté leurs idées le dernier jour du programme. Une des campagnes, Don’t Let Shame Decide (ne laissez pas la honte décider), avait tellement de mérite qu’elle a été financée par la Région sanitaire de Winnipeg et déployée à l’échelle de la ville dans le but de fournir de nouveaux renseignements sur la santé sexuelle axés sur les jeunes et qui abordent la santé et le bien-être de manière holistique en mettant l’accent sur une vie sans honte.

Dans la deuxième série du programme, on a demandé aux participants d’élaborer un projet de recherche au lieu d’une campagne. Des séances sur la recherche communautaire et l’élaboration de sondages étaient dirigées par un professeur de l’Université du Manitoba. Bien que l’intention était de demander aux participants d’aller aux célébrations de la Semaine de la fierté locale et d’y distribuer le questionnaire de sondage, It’s Really [blank] Out Here (C’est vraiment [ajouter le mot] ici) – qui demandait aux répondants de décrire ce que c’était que de vivre en tant que jeune homme gai dans les régions rurales du Manitoba – l’initiative s’est transformée en un projet de recherche officiel dirigé par les participants au programme TO. Les résultats serviront à éclairer les travaux futurs du RRC.

Comme les autres programmes TO, TO Winnipeg a permis de créer un bassin de jeunes hommes formés, renseignés et confiants, qui possèdent de solides connaissances sur la santé sexuelle. Les retombées à court terme des initiatives « Don’t Let Shame Decide » et « It’s Really [Blank] Out Here » se font déjà sentir à Winnipeg. TO Winnipeg n’a qu’à regarder du côté de Vancouver pour constater comment un groupe de base de jeunes finissants du programme TO peut façonner les programmes sur la santé des hommes gais à long terme.

Éventuellement, TO Winnipeg a du succès parce qu’il a surmonté plusieurs des obstacles auxquels les jeunes hommes queer font face à cause d’un manque de sentiment d’appartenance à la communauté. Le programme offre un espace de validation où ils peuvent se renseigner sur la culture et l’histoire de la communauté gaie, bisexuelle, transgenre et bispirituelle et acquérir les compétences dont ils ont besoin pour améliorer leur santé et celle de leurs communautés. Par-dessus tout, il leur donne des outils pour partager avec d’autres les connaissances qu’ils ont acquises et les met en contact avec d’autres hommes qui continuent de les appuyer même après leur participation à TO Winnipeg.  

Matériel du programme

Coordonnées

Jared Star, coordonnateur des programmes pour jeunes, coordonnateur du programme Totally Outright, conseiller Towel Talk
jareds@rainbowresourcecentre.org
(204) 474-0212, poste 202