Connectons nos programmes

Linkage to Care Intervention 

CATIE

2016

Une intervention intensive et limitée dans le temps en arrimage aux soins a une incidence positive sur l’implication dans les soins du VIH

En 2014, l’ONUSIDA a proposé un ambitieux ensemble d’objectifs visant à intensifier les efforts de traitement du VIH à l’échelle mondiale. Cette approche dans la lutte contre le VIH s’appuie sur des travaux de recherche qui démontrent que le traitement précoce peut améliorer considérablement la santé des personnes vivant avec le VIH1 et peut aussi réduire de façon drastique la transmission du virus.2

Malgré les bienfaits évidents que procurent les soins et le traitement, le Canada n’atteint pas les objectifs de l’ONUSIDA; si ces derniers sont atteints, ils pourraient permettre d’enrayer l’épidémie de VIH d’ici 2030.3   L’ONUSIDA a proposé que d’ici 2020 :

  • 90 % de toutes les personnes vivant avec le VIH  connaîtront leur statut sérologique;
  • 90 % de toutes les personnes chez qui on a diagnostiqué une infection au VIH recevront une TAR de façon soutenue;
  • 90 % de toutes les personnes sous traitement atteindront une charge virale indétectable.

Si ces cibles sont atteintes, 81 % de toutes les personnes vivant avec le VIH recevront un traitement et 73 % des personnes en traitement auront une charge virale indétectable. Bien que le Canada n’ait pas publié de données nationales pour les objectifs de l’ONUSIDA, des données de la Colombie-Britannique et de l’Ontario révèlent que le Canada ne réussit pas aussi bien que d’autres pays. Par exemple, seulement 35 % des personnes vivant avec le VIH en Colombie-Britannique ont une charge virale indétectable; en Ontario, ce pourcentage est de seulement 27 % à 40 %.4,5 Ce pourcentage est considérablement plus faible que l’objectif de 73 % et signifie que nous devons en faire plus pour favoriser l’implication des clients dans tout le continuum de soins.

Pour atteindre les objectifs de 90-90-90, les personnes vivant avec le VIH devront s’impliquer dans leurs soins du VIH. Des programmes efficaces qui améliorent l’implication dans les soins pour les personnes vivant avec le VIH sont nécessaires pour nous aider à atteindre les objectifs de l’ONUSIDA.

Programme d’intervention en arrimage aux soins du Wisconsin

En vertu de ce programme, des spécialistes en arrimage aux soins (professionnels non médicaux qui reçoivent une formation spécifique sur les notions fondamentales de la transmission du VIH, la progression et le traitement de la maladie, les principes de la gestion de cas, les techniques d’entrevue motivationnelle et l’éthique professionnelle) sont jumelés à des participants séropositifs qui ont récemment reçu leur diagnostic, qui sont récemment sortis de prison ou qui ne reçoivent actuellement aucun soin médical lié au VIH.

Les spécialistes fournissent et coordonnent les services, les recommandations et les rendez-vous, accompagnent les participants à leurs rendez-vous et les aident à naviguer dans le système de soins de santé. Les spécialistes accompagnent les participants pendant une période pouvant aller jusqu’à neuf mois, et chaque spécialiste travaille avec au plus 15 clients à la fois.

L’étude

Entre février et août 2013, 16 participants de la phase pilote du programme « Linkage to Care Intervention » ont été interviewés au sujet de leur expérience avec le programme.

Dans l’ensemble, les participants ont dit que leur relation avec le spécialiste en arrimage aux soins a été la clé de leur implication réussie dans les soins du VIH.6  Ce lien personnel avec leur spécialiste a aidé les participants à se sentir plus à l’aise avec les soins médicaux, malgré les perceptions et les expériences de stigmatisation liée au VIH qui les avaient empêchés de rechercher des soins par le passé. Les participants ont aussi indiqué que la relation avec leur spécialiste les a motivés à accorder une importance accrue à leur santé, ce qu’ils ne faisaient pas auparavant.

Enrichir nos connaissances

Cette étude montre qu’une intervention intensive et limitée dans le temps en arrimage aux soins est généralement bien accueillie par les participants. Elle démontre aussi que les interventions qui assurent l’établissement de relations solides entre les participants et les fournisseurs de services peuvent avoir une incidence positive sur l’implication des clients dans les soins.

Cette étude vient augmenter le nombre croissant de données probantes selon lesquelles la navigation du système de santé pour les personnes vivant avec le VIH peut avoir une incidence positive sur l’implication, l’arrimage et la rétention dans les soins. Plusieurs programmes de navigation semblables sont déjà en place à Vancouver, Kamloops et Regina

Références

  1. Samji H, Cescon A, Hogg RS, et al. Closing the Gap: Increases in Life Expectancy among Treated HIV-Positive Individuals in the United States and Canada. Okulicz JF, editor. PLoS ONE. 18 décembre 2013;8(12):e81355.
  2. Cohen M, Chen YQ, Macauley M, et al. Prevention of HIV-1 Infection with Early Antiretroviral Therapy. New England Journal of Medicine. 365(6):493–505.
  3. Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA). 90-90-90 : Une cible ambitieuse de traitement pour aider à mettre fin à l'épidémie du sida [Internet]. Genève, Suisse : ONUSIDA; oct. 2014 [consulté le 18 novembre2014] p. 33. Disponible à l'adresse : http://www.unaids.org/sites/default/files/media_asset/90-90-90_fr.pdf
  4. Nosyk B, Montaner JSG, Colley G, et al. The cascade of HIV care in British Columbia, Canada, 1996–2011: a population-based retrospective cohort study. Lancet Infectious Diseases. janvier 2014 ;14(1):40–9.
  5. Gilbert M, Gardner S, Murray J, et al. Quantifying the HIV Care Cascade in Ontario: Challenges and Future Directions [Internet]. Affiche présentée à : 24e conférence annuelle sur la recherche sur le VIH/sida; 30 mai 2015; Toronto, Ontario. Disponible à l'adresse :  http://www.cahr-acrv.ca/wp-content/uploads/2012/10/InfDis_26_SB_MarApr2015_Final.pdf
  6. Broaddus M, Hanna CR, Schumann C, Meier A. “She makes me feel I’m not alone”: Linkage to Care Specialists provide social support to people living with HIV. AIDS Care. 2015 Apr 9.