Connectons nos programmes

Es-tu un « baller »? 

BrAIDS for AIDS
Toronto, Ontario
2015

L’initiative Es-tu un baller? qui a été mise en œuvre cette année dans une banlieue mal desservie de Toronto, visait à faire participer de jeunes hommes racialisés provenant d’un milieu urbain et âgés de 15 à 18 ans à des conversations sur le VIH en utilisant le langage du « baller ». Le terme anglais « baller » est un mot de l’argot faisant référence à un mode de vie machiste et matérialiste qui a des origines dans la culture des joueurs de basket professionnels. Les jeunes hommes étaient invités à participer à une partie de basket-ball, qui se transformait ensuite en une discussion animée par deux mentors masculins de la communauté et qui se basait sur le concept du mode de vie du « baller » et du machisme. La discussion se penchait sur la façon dont les jeunes hommes comprenaient la culture des « ballers », sur la façon dont cette culture avait des répercussions sur leurs décisions en matière de santé sexuelle et sur les façons dont la culture des « ballers » influence les risques de transmission du VIH. Stachen Frederick, la directrice générale du programme BrAIDS for AIDS qui a créé l’événement, a remarqué qu’il existait un manque d’information sur la réduction des risques de transmission du VIH ciblant les jeunes hommes hétérosexuels ainsi que peu d’information sur la santé sexuelle dans les écoles ou entre les parents et les jeunes. « Dans cette culture, aucune conversation ne tourne autour du VIH, » explique Stachen. « Les garçons connaissent le lien entre le fait d’avoir des relations sexuelles et la transmission du VIH/des ITS, mais il n’y a pas beaucoup de sensibilisation sur le dépistage. Les jeunes hommes constituent un groupe très intéressant avec lequel travailler parce qu’on obtient des réponses vraies et directes ». Dix-sept jeunes ont participé à la partie et à la discussion, et la rétroaction qualitative recueillie des participants a indiqué que la soirée avait été amusante et informative. Des événements semblables sont bientôt prévus à Toronto avec un plus gros groupe de jeunes. « Le basket-ball est un sport universel, on peut donc offrir cette activité à différentes populations, » précise Stachen. « Les programmes doivent être différents et créatifs. Côté élaboration de programmes et événements liés au VIH/sida, il est vraiment plus facile de faire participer les jeunes quand quelque chose les intéresse, comme les sports, la mode ou les cheveux… puis on aborde la question du VIH. Voilà comment faire participer les gens ».

Pour de plus amples renseignements sur l’initiative Es-tu un baller?, veuillez communiquer avec Stachen Naomi Frederick, fondatrice et directrice générale de BrAIDS for AIDS et de Weave in Consciousness à stachen.frederick@gmail.com

Travaillez-vous dans le domaine du VIH ou de l’hépatite C?
Nous souhaitons connaître votre opinion.